La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Exquisite Words

Scène libre : Un dîner en tête à tête ?

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Dans sa chambre Matthew avait déposé un tas de fringues sur son lit et ne savait pas lesquelles mettre, classe ou décontracté ? sobre ou élégant ? Il soupira et attrapa simplement un tee-shirt qui se portait pour toutes les occasions, du moins presque toutes, et un jean des plus normales. Il avait demandé à Nastasia de l'aidait à choisir mais vu l'humeur de la jeune femme ces temps-ci il valait mieux qu'il se débrouille tout seul.

Il essaya de dompter ses cheveux en bataille sans pour autant les enfermer dans du gel, et attrapa sa montre qu'il mit à son poignée. L'avantage de séjourner dans un hôtel c'était qu'il n'y avait pas le problème pour le transport du retour ou bien pour la question je prends une veste ou un manteau ? Il respira un bon coup et se regarda une dernière fois dans la glace, il avait envoyé l'invitation à Eliott sans pour autant savoir s'il viendrait, mais il l'avait dis lui même il voulait lui parler de deux trois trucs. Il prit sur la commode les clés de sa chambre et ferma la porte avant de descendre les escaliers deux par deux, cette situation lui rappelait quelque peu sa confrontation avec l'homme au manteau vert.

Il chassa ce qui c'était passé de son esprit et se dirigea visiblement content au restaurant, une table avait été préparé selon la demande de l'agent, décoré sans faire dans l'excès mais pas totalement simple. Il s'assit et se dit qu'il était probablement en avance et qu'il attendrait donc qu'Eliott pointe le bout de son nez, il commanda deux verres de vin et attendit le jeune homme pour le déguster.

2
aly0
aly0 a commenté :
@Clafoutis ^^
Publié Sun, 08 Apr 2018 14:36:32 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Mouah ha ha ha ha ha ^^ le dîner xD
Non mais je suis pas ce genre là, vais vous laissez manger en paix U_U (Non, c'est pas une blague).
Publié Sun, 08 Apr 2018 15:39:43 +0200

RP posté le

Voilà, il y était. A se prendre la tête sur comment s'habiller pour aller à ce dîner avec Matthew. Ce qui était très idiot en soi puisque celui-ci l'avait certainement déjà vu dans à peu près tous les états possibles. Bon sang, il l'avait même vu en train de hurler et de pleurer de douleur au port ! Mais bon, là il s'agissait d'un rendez-vous... Et en cet instant, il se sentait juste l'âme d'une collégienne avant d'aller à sa première sortie. Ce qui était franchement... Mouais bon.

Mais il y avait surtout le fait qu'il allait devoir aborder des choses... compliquées. Si Jake était par la force des choses déjà au courant de son enfance difficile, il n'aurait su dire ce que Matthew savait à son sujet ou pas. A part le fait qu'il recherchait un certain M. Brooks. La bonne blague ! Le moindre qu'on pouvait dire c'est que son séjour forcé en Italie avait été instructif... Et il allait devoir raconter tout ça...

Juste pour se débarrasser du problème -au moins celui de l'habillement- il jeta son dévolu sur un jean et une chemise blanche simple mais bien coupée. Pour le reste, bah... Il était juste lui et ce serait à Matthew de faire avec. Ou pas selon ce qu'il allait ressortir de tout ça.

Sauf qu'à traîner ainsi, il n'était pas en avance. Ce fut donc sur un dernier regard dans le miroir rapidement suivie d'une grimace qu'il prit la direction du restaurant de l'hôtel. Où Matthew l'y attendait devant une jolie table et un verre de vin. S'installant face à lui avec un sourire appréciateur, il se sentit soudainement horriblement gêné. "Euh... Salut ! Et désolé du retard..."

Bon ok, on avait déjà vu mieux comme entrée en matière. C'était juste pitoyable. "Ça fait longtemps que tu m'attends ?" C'était déjà un peu mieux. "Tu sais, je ne t'ai promis que ce dîner. Pour le reste, on verra après... Enfin, j'ai pas mal de trucs à te dire et..." Ou comment faire retomber l'ambiance à quelque chose approchant le zéro absolu. Ça allait être une catastrophe ce dîner.

Alors autant pour se donner quelque chose à faire que pour ne pas voir la réaction de Matthew à ça, il plongea dans son verre. Avant d'écarquiller les yeux face au doux velours qui vint aussitôt caresser ses papilles. "Oh... Il est bon ce vin."

4
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR - Me manque du pop-corn
Publié Sun, 08 Apr 2018 16:44:11 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Oh comme je te comprends ^^ Exactement moi quand je suis les déboires amoureux de Jake ! XD
Publié Sun, 08 Apr 2018 17:04:48 +0200
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
de fou ! j'adore ! vivement que je sorte de ce trou pour faire de la romance ... <3<3<3
Publié Sun, 08 Apr 2018 18:20:09 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Matthew vit le jeune homme arrivait, il lui sourit et décroisa les bras afin de ne pas avoir l'air trop..strict, il était visiblement gêné ce qui n'était pas son cas. C'était véritablement la première fois qu'il se trouvait tous les deux l'un en face de l'autre à réellement s'adresser l'un à l'autre. Les derniers événements avaient quelque peu rendu les choses compliqué, tout le monde disparaissait, chaque personne avait ses problèmes à régler, lui icompris. Il décida de penser à autre chose et ne plus se prendre la tête sur des sujets qui n'était pas forcément ses affaires, il attrapa son verre et bu une gorgée du vin.: " Non je suis là depuis seulement quelques minutes, tu n'as pas à t'excuser, j'aime être en avance."

Il reposa le verre en regardant Eliott dans les yeux, il haussa les sourcils aux dires de l'homme, effectivement il lui avait promis ce dîner mais il ne fallait pas que sa tourne à l'obligation. S'il n'avait pas souhaité avoir un repas avec lui, il aurait fallu qu'il le lui dise, il ne savait pas trop quoi penser, d'un côté il disait je t'ai promis que ce dîner et de l'autre on verra pour la suite. C'était un peu brouillon dans son esprit mais il décida de ne pas en tenir compte, toutefois il avait des choses à dire, et il était prêt à écouter. Ses collègues de boulot disaient sans cesse qu'il avait l'oreille pour entendre les soucis des autres, mais il ne s'agissait pas de ça, Eliott allait probablement lui parler de son passé, du pourquoi il s'était enlevé ou alors de ses relations saugrenus.

S'il lui parlerait avec sincérité, et il se doutait que le blondinet lui mente alors il pourrait faire la même chose et parlait de lui, qui il était et comment il avait attiré là. : " J'en ai entendu des histoires, la tienne sortira peut être de l'ordinaire." Il attrapa la carte du menu et se perdit quelques instants dans les mets, il n'était pas très compliqué et son choix fut rapide.:" Du pinot noir, le meilleur des meilleurs." Il vouait une certaine passion au vin français, tout comme il était amoureux de films d'action mais ça s'était une autre histoire. Il se détendit sur sa chaise et posa ses coudes sur la table, sa mère lui aurait dit que ce n'était pas poli mais elle n'était pas là pour le remettre à sa place.:" Dis moi tout."

0

RP posté le

"Je suis incapable de reconnaître le vin malgré que je sois Français. Mais je sais l'apprécier." Et d'autant plus un bon vin comme celui-ci. Et en charmante compagnie qui plus est. Sauf qu'il n'était pas là que pour profiter du vin et de la compagnie de Matthew.

"Alors par quoi commencer ? Parce que tu sais déjà, ce serait peut-être le plus simple... Donc, je recherchais mon père, ce fameux M. Brooks. Et vu que ma mère m'a traité de monstre toute mon enfance, je l'imaginais facilement comme un violeur ou un tueur en série genre Hannibal Lecter. Même si le fait qu'un violeur ait pu reconnaître son enfant m'a toujours posé problème. Et pour cause, j'ai apprit que M. Brooks n'existe pas et n'a en fait jamais existé. C'est un nom qui a été pioché au hasard par Harris pour... Je voudrais croire que ma mère ait voulu me protéger de mon père en me rendant anonyme mais je penche plus pour le fait qu'elle n'ait pas voulu que je porte son nom à elle. Vu qu'elle me considérait comme un monstre, je suppose qu'elle ne voulait rien avoir à faire avec moi."

Bon, ça c'était dit. Il ne lui restait plus qu'à expliquer les événements du port.

"J'ai apprit tout ça par le prêtre qui est venu me 'chercher' au port. Le même qui est venu m'asperger d'eau bénite à l'hôtel et qui m'a collé sa croix en argent dans les mains pensant que j'allais... m'évaporer ? Ou un truc du genre. Bref, ils nous suivent Harris et moi depuis un bon moment déjà. En fait, les choses se sont précipitées lorsque je suis sorti avec Marco. Les choses étaient à ce moment-là compliquées pour moi et je n'avais pas vraiment d'échappatoire. Marco était là et... Les choses se sont faites. Mais en fait, tout ça était téléguidé par Harris. Il semblerait qu'il ait... Bon sang..." Oui, c'était à partir de là que les choses se corsaient. Il souffla longuement avant de se lancer à nouveau. "Qu'il ait récupéré mon sperme par l'intermédiaire de Marco pour... Mener ses propres expériences. Sans doute sur... Les ovocytes de Callista mais ça, j'ai pas eu le cran de le dire à Jake, ni même à Callista." Et on ne pouvait pas dire qu'il en était spécialement fier.

"Toujours est-il que ça a dû foirer quelque part. Ce qui est une TRES bonne chose. Les prêtres sur lesquels tu as tiré étaient là pour me balancer de l'eau bénite ou je ne sais quoi une fois que je me serais... transformé en machin ailé. C'est pour ça que j'avais aussi mal au dos. Pour faire court, il semblerait que je sois un truc maudit par Dieu et que se reproduire équivaut à être anéanti. Je serais apparemment le seul néphilim à avoir survécu aussi longtemps mais étant gay, je suppose que ça aide." Grimaçant, il haussa les épaules pour dire sur un ton amer.

"Enfin, jusqu'à ce que Harris mette son nez là-dedans. Et je ne sais même pas s'il a encore des échantillons de mon sperme et si oui, ce qu'il va maintenant en faire..."

Il se savait donc sur la sellette. Sa vie pouvait être à tout moment anéantie juste par une simple manipulation de deux cellules dans un quelconque laboratoire. Et lui se trouvait là, dans un restaurant en plein rendez-vous... Et il ne savait pas s'il devait juste en rire ou en pleurer.

"C'est pour ça que je ne suis pas sûr qu'une relation avec moi soit une brillante idée... Bien qu'en vérité, j'ai toujours été sur la réserve quant aux relations que je pouvais avoir, que ce soit amoureuse ou autre, essayant de rester en marge et de ne pas trop m'impliquer. Sauf quand les gens font du forcing comme Sandrine, Greg ou... Marco."

Ou comme Matthew avait su faire devant M. Jones même s'il doutait que ce soit une si bonne idée que ça. En fait, il s'était toujours senti comme un enfant devant un vitrine de Noël. C'est joli, ça brille de partout, mais lui est derrière la vitrine à juste regarder les autres, parce que tout ça n'est pas pour lui. Et s'il était sûr que la petite Elisa à qui il avait offert sa première gaufre pouvait comprendre ce sentiment, il doutait que Matthew puisse vraiment le faire. Bien qu'il allait être vite fixé puisqu'il attendait le verdict de tout ça alors qu'il ouvrait son propre menu.

3
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Mr Jones s'en souvient bien <3 et sa sort d'où c'est histoire de nephilim par contre ?! wtf ;)
Publié Mon, 09 Apr 2018 16:22:21 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
C'était prévu dès le départ et lié à l'histoire de Harris. Mais ne t'inquiète pas, Eliott restera humain et sans aucun pouvoir. Je n'ai aucune envie de le jouer 'néphilim' ^^. Sinon, tu es M. Jones ? =)
Publié Mon, 09 Apr 2018 17:47:13 +0200
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
bah Mr Jones c'est le porc-épic d'Aronn après je sais pas si tu parles de lui ^^ mdr
Publié Tue, 10 Apr 2018 18:49:04 +0200

RP posté le

La "jeune femme" de 17 ans et demi, revenait de cours du soir. Éreintant. Elle croyait que sa tête allait exploser, et malgré précieuse que lui apportaient Nastasia et Matthew... Elle ne s'en sortait pas vraiment, très bien. Au début "ça allait", mais là elle ne s'en sortait vraiment plus. Qu'elle idée de s'inscrire en plein semestre dans des cours de droit ?! Est-ce qu'elle avait vraiment perdu la raison, et ma réalité de toutes choses ?

C'est dans ces moments - Comme pour beaucoup de gens d'ailleurs - qu'elle regrettait de ne pas avoir été, assidu à l'école et au collège - Pour le temps, ou elle avait pu y être, parce qu'après ses 13 ans, elle n'avait plus vraiment eût le choix - Elle rentrait rapidement donc, passant très vite devant la porte du bar restaurant, sans pour autant s'empêcher d'entendre la voix de Matthew, suivit bientôt de celle d'Eliott. Elles s'arrêta net, dans l'ombre derrière le mur - Passant en "mode écoute" - Ils l'avaient finalement fait, ce dîner.

Adosser au mur - La vilaine, on n'écoute pas au porte ! - : " Je suis incapable de reconnaître le vin malgré que je sois Français. Mais je sais l'apprécier. " Elle sourit légèrement, elle non plus d'ailleurs. Quand à ce qui était de l'apprécier... Vite fait. En fait, elle n'en était pas vraiment fan. Serrant son à main contre elle, elle continua son écoute discrète : "Mr.BROOKS" le père qu'il cherchait, n'existait pas ! Elle en fut très surprise, ce qui attisa encore plus sa curiosité - Mais souvent, la curiosité est un vilain, très vilain défaut... Qui peut coûter énormément... - Un nom choisis par HARRIS qui plus est ! de plus en plus étrange...

Cela n'expliquait pas, pourquoi sa mère le considérait comme un monstre. Petite, du peu qu'elle pouvait se souvenir, sa mère ne l'avait jamais traiter ainsi. Pourtant, il y aurait eût de quoi : Elle était la fille d'un loup-garou, rien que ça. Et d'après les journaux, que Michelle tenait depuis sa naissance, elle commençait à s'en douter un peu. D'ailleurs dans les derniers journaux de ses 4 ans, elle l'a nommait même sa "petite loupiote".

Elle avait donc perdu le fil de la discussion d'Eliott, quand elle reprit à partir de " Les choses étaient à ce moment-là compliquées... " Pourquoi ? Le reste lui rappelant cette fameuse phrase de ce foutu prêtre : " Il n'est pas pour vous. Ni pour aucune autre femme sur cette Terre." lui arrachant une larme pour le coup. Soudain Eliott s'arrêta, et quand il reprit : c'est son cœur à elle, qui failli s'arrêter. - Coupure net de la radio - " Qu'il ait récupéré mon sperme par l'intermédiaire de Marco pour... Mener ses propres expériences. Sans doute sur... Les ovocytes de Callista mais ça, j'ai pas eu le cran de le dire à Jake, ni même à Callista. "

Elle glissa lentement, tous le long du mur. On aurait un immeuble, s'effondrant au ralenti. Un bâtiment avec des yeux exorbité, et la bouche grande ouverte, le souffle coupé... Le visage ruisselant de larme... Elle mit une main sur sa bouche, pour ne pas qu'on l'entende, mais tous ce qu'elle voulait à cet instant, c'était crier. Assise, effondré, seule, dans l'ombre, une épée invisible lui transperçant le cœur.

Elle se doutait bien, que si on lui avait piquer ses ovocytes, ce n'était pas pour en faire des cookies ! Mais... HARRIS ? Le patron d'Eliott ? SES ovocytes ? Avec... Eliott. Il y avait donc une chance - Ou pas, c'est ça de ne pas faire les choses, jusqu'au bout. C'est pour ça qu'il est important d'écouter quelqu'un jusqu'au bout, avant de parler - peut-être, pour qu'elle ait un enfant, d'Eliott, quelques part dans le monde... Qu'elle risquait, très probablement, de ne jamais connaître... Des semaines à se résigner, qu'elle n'aurait jamais d'enfant à elle.

Puis, de façon presque machinale. Elle se leva, en s'aidant du mur, et monta les marches de l'escalier, lentement, s'aidant de la rambarde, fébrile. Manquant une marche elle failli chuter... Puis une autre de manquer... Jusqu'au sommet, même si elle semblait finalement, avoir toucher le fond... Quand elle entends, une voix, une voix du passé, qui lui glace le sang :
[--- - Callista... Callista... ? *S'en suis un rire froid* J'ai jamais été très loin... Mais maintenant, tu peux plus m'ignorer, et c'est moi qui gagnerai... *S'en suis un nouvel éclat de rire* --- ]

Cette voix, c'est la sienne...

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Oh mais continuer à dîner, je vous en prie U_U : Il était juste question de MES ovocytes. C'est tout. Merci.
Publié Tue, 10 Apr 2018 07:59:34 +0200

RP posté le

Effectivement, il s'était trompé. Il en avait entendu des histoires de part son métier mais celle d'Eliott relevait tous les records, s'il avait eu encore du vin dans sa bouche il l'aurait sûrement recraché tellement c'était farfelu et compliqué. Il se demanda quelques instants comment il faisait pour supporter tout cela, personnellement il se serait exilé de tout ça, et à ce moment même se trouverait sur une plage à siroter une noix de coco.

Il tenta de remettre les morceaux à leur place, en partant du principe qu'Eliott ne connaissait rien de son père, qu'il s'était laissé embobiner par un ' collègue' de travail et qu'aujourd'hui il était perdu. Et bien lui aussi était perdu et pas qu'un peu. Il se frotta le front en réfléchissant aux dires du blondinet: " ça m'étonnerait, même beaucoup, que ton père soit dans le genre Hannibal Lecter, il s'agissait peut être d'une erreur de jeunesse, ou bien d'un homme qui n'a pas su rester auprès de ta mère lorsqu'elle s'est su enceinte, ou encore qu'elle n'ai pas accepté le fait de t'avoir. C'est dur mais y a beaucoup de femmes qui n'aiment pas leur enfant et qui les rejette, il ne faut pas chercher midi à quatorze heure, rompre le contact serait la meilleure solution, de mon point de vu."

En revanche pour l'histoire du port, il était encore à se demander pourquoi Harris travaillait avec Franz, à quoi cela lui servirait une nouvelle ère qui plus est remplie de loups-garous. Harris et eux faisaient quant même parti des proies potentielles pour ces loups, sachant qu'ils ne se priveraient pas pour les dévorer à un coin de rue. N'empêche que son truc sur les néphilim l’interpella, il se demandait si c'était bien possible tout ça, bien qu'il respectait les prêtres, il se posait la question de savoir s'ils étaient bien tout seul dans leur tête.

De toute façon, Eliott l'éclairerait à ce sujet, un jour comme un autre.: " Effectivement, s'il a pris de ton sperme ce n'est pas pour faire joli, je pense également qu'il va les utiliser sur les ovocytes de Callista et si ce n'est pas déjà fait, alors on a de gros soucis à se faire. Les relations au boulot ça amène rarement que du bon, surtout si ton employeur est comme Harris. Par contre pour cette histoire d'oiseau, il semblerait que tu t'en soit bien tiré, je ne comprends pas simplement comment et pourquoi tu as failli devenir cette... chose. "

Lui était plutôt du genre à limiter les relations au travail, d'une part parce qu'il travaillait essentiellement aux côtés d'Andrew et puis il allait rarement au siège de la CIA sauf pour se prendre un avertissement par ses supérieurs. :" Eliott, ne te sent pas à part, ou rejeter. C'est compliqué c'est certain et je le conçois, mais on trouvera quelque chose. Que ça soit aujourd'hui, demain ou dans un an, ça finira par être un simple souvenir, et si tu n'y crois pas aujourd'hui, tu y croiras plus tard."

0

RP posté le

Est-ce qu'à son niveau, il faisait tout comme Aronn les mauvais choix ? Cette question n'arrêtait pas de le tarauder depuis un bon moment déjà. Et son 'voyage' en Italie n'avait en rien arrangé les choses. Pour l'heure, il tentait d'expliquer certains faits à Matthew pour que celui-ci puisse comprendre que rien ne serait jamais simple avec lui. Il se savait... compliqué comme gars et avec une histoire bien trop lourde pour ses épaules.
Et dire qu'il avait assuré à la petite Elisa que tout irait mieux dans quelques années ! C'était juste un des pires mensonges qu'il ait pu proférer...

Mais quand il disait la vérité, c'était... Tout aussi compliqué. Il tenta de faire un sourire -qui tenait bien plus de la grimace que du sourire- alors qu'il assurait à Matthew un "Oui, sans doute." qui avait surtout l'avantage de clôturer le sujet de son enfance. Même s'il rajouta, juste pour se montrer tout à fait honnête. "Elle est morte alors rompre le contact, c'est fait. Mais... Mais je ne saurai jamais ce qu'il en a réellement été." Et il préférait passer sur le fait qu'elle ait tant cherché à le contacter malgré tout, multipliant les coups de fil pour qu'il vienne la voir, pour finalement refuser de lui ouvrir la porte lorsqu'il le faisait !

Secouant la tête pour chasser ces vieux souvenirs, il se recentra sur ce qu'il en était pour lui actuellement. De façon succincte et sans trop s'attarder sur ce qui pourrait poser problème. "Pour les ovocytes, ça a déjà été fait et pour une raison inconnue, ça n'a apparemment pas fonctionné. Le truc est de savoir si Harris a encore des échantillons de mon sperme et s'il va les utiliser sur d'autres femmes. C'est pour ça qu'ils le recherchent." Et pour une fois, il ne pouvait que donner raison au Père Rodrigo. D'ailleurs, il opta pour les mêmes explications qu'il avait reçues de celui-ci.

"Pour moi, il n'y avait que le genre humain. Lorsque j'ai connu Jake et Callista, je me suis dit en toute logique que quelques loups se cachaient parmi les humains pour vivre tranquillement de leur côté comme deux mondes qui ne se rencontreraient jamais ou très peu."

Mettant son verre dans son assiette, il le désigna de l'index. "Maintenant, une autre vision des choses... Imagine ce verre de vin comme le genre humain dans son ensemble. Et l'assiette tout autour comme les autres espèces ou créatures. Parce qu'il n'y aurait pas que des loups mais ils auraient tous la particularité d'avoir une âme noire, quelque chose de mauvais profondément ancré en eux. Et que l'Eglise aurait nommé démons pour faire simple... Mais les humains se reproduisent, tout comme les autres créatures quelles qu'elles soient. On en arrive donc à un moment donné à un problème de dominance entre les humains très faible de par leur nature et les autres. D'où une certaine régulation faite par des gens ayant connaissance de l'existence de cet autre monde pour préserver l'humanité." Soupirant longuement alors qu'il replaçait son verre, il finit. "C'est du moins ainsi qu'on m'a présenté les choses."

Se frottant le front, il grimaça alors qu'il lui demandait. "Si tu pouvais éviter de raconter tout ça aux autres, histoire que je ne passe pas pour l'illuminé de service..." Parce que vraiment, il n'avait pas envie d'être comparé à un oiseau par les autres. Matthew était bien suffisant !

Et dans le même ordre d'idée, il préféra ne pas préciser pourquoi il s'était tant accroché au soutien que lui offrait Marco à cette époque. Là aussi, sa discussion avec Jake dans son jet alors qu'ils rentraient de France lui avait servit de leçon. Il était coupable d'avoir mis les pieds dans tout ça, point. Il garderait donc pour lui ses difficultés à faire face à tout ce sang et ces meurtres, et tout ce que l'humanité avait de plus noire en elle aussi. Et si bien représenté par M. Harris lui-même...

Il prit donc le menu à son tour pour se choisir un plat, comme d'habitude plutôt consistant. Laissant le serveur repartir avec leur commande, il orienta la conversation sur Matthew. "Et toi, la CIA ?"

0

RP posté le

Waouh ! C'était ce que pensait Matthew à cet instant précis, en réalité tout ce qu'il connaissait venait d'être mis en doute, bien qu'il savait l'existence des loups-garous patati et patata, il se trouvait plonger dans le néant le plus total. Eliott avait bien raison, il existait davantage de choses dans ce monde et surtout encore inconnu mais il savait une chose, pour le moment l'être humain demeuré le personnage centrale de ce monde. Du moins il espérait car vivre entourer de tout cela pouvait être assez... Flippant.:" Admettons que ce que tu me racontes est vrai, je ne pense pas que nous pouvons nous sentir en infériorité car s'il n'y a plus d'humains, il n'y a plus certaines ' espèces'. Et le problème c'est que, comme Fanz, il existe des Hommes qui ne veulent pas préserver notre monde, pour le moins les humains, dans ce cas là on se retrouvera dans quelques temps... à se cacher à notre tour comme eux l'ont fait il y a des siècles."

Tout était là, ils s'étaient cachés, et maintenant ils refaisaient surface. En marchant dans la rue Matthew était devenu presque paranoïaque, imaginant l'homme à la veste verte en vampire sanguinaire ou alors la vieille fleuriste en volatile. C'en était presque perturbant. Eliott avait raison, s'il avait expliqué ces choses à un homme lambda, il aurait sûrement appelé l'hôpital psychiatrique du coin pour le faire interner dans la seconde, sauf que Matthew ne réfutait pas sa vision des choses.:" Je ne dirais rien, en tout cas je pense que si les loups-garous existent, il doit bien y avoir d'autres choses. Et même si c'est effrayant de le penser, j'aimerai quand même pouvoir en être sûr."

En attendant, c'était vraiment complquué tout cela, leur monde était devenu compliqué. Il fut étonné qu' Eliott entame le sujet de la CIA, après tout il lui avait expliqué sa jeunesse, c'était bien à son tour.:" Et bien par où commencer, en premier lieu je vivais dans l'Oregon avec mes parents et ma petite soeur. Dès que j'ai eu l'âge de partir je suis parti en direction de New-York et crois moi que j'avais peur. J'avais tout juste 18 ans et je ne connaissais personne, et surtout je mettais juré de ne pas repartir car je n'aurai pas supporter un échec. Je me suis donc inscrit dans l'université des sciences de la ville, et un jour par hasard j'ai rencontré un gars qui travaillait à la CIA, dans les couloirs de mon université. On a beaucoup discuté et j'ai finalement trouvé ma vocation mais ça n'a pas été si facile, mon dossier a été refusé deux fois, ils disaient ' pas d'atouts physiques et surtout pas le profil requis'. J'ai failli rentrer chez moi mais j'ai quand même continuer, tout en finissant mes études, je me suis entraîné pendant une année, je me suis... métamorphosé, je suis passé chez le coiffeur, j'ai fait de la boxe française et de la musculation puis j'ai reposé mon dossier. Ils m'ont finalement intégré, j'ai d'abord débuté avec des petites missions, du genre surveiller des personnes dans un centre commercial puis j'ai fait la rencontre d'Andrew qui lui était à la CIA depuis des années. J'ai fait une demande de transfert dans la section d'Andrew et l'on accepté... 7 mois plus tard. Finalement me voilà. Ma vie n'a rien de bien extraordinaire, sauf le fait que je peux être parfois une personne puis une autre, comme tu as pu le voir la fois où on sait rencontré."

0

RP posté le

C'était décidément la soirée... Entre un oiseau -et pourquoi pas un pigeon pendant qu'il y était ?!- et maintenant ce Admettons que ce que tu me racontes est vrai, il n'avait juste plus envie de raconter quoi que ce soit. Et pas plus à Matthew qu'à qui que ce soit d'autre d'ailleurs. Il garderait dorénavant ça pour lui et... Il se demanda où ils en étaient actuellement à l'abbaye. Vu l'heure, la petite partie de celle-ci réservée aux visites serait déjà fermée et le calme aurait à nouveau repris possession des lieux. Peut-être même qu'ils en seraient à finir leur repas au réfectoire et... Malgré tout ce qu'avait pu lui dire le Père Rodrigo, il avait fait le choix de revenir -en vérité, il s'était même enfui par la fenêtre des toilettes après avoir enfermé un moine dedans- et il lui fallait maintenant s'y tenir. Il soupira donc longuement tout en s'obligeant à revenir au moment présent.

Il n'avait donc pas à se sentir si désappointé face à quelque chose dont il avait été bien prévenu. On ne le croirait pas, on le lui avait assez répété. Et pourtant, il était désappointé. Et peut-être même plus que cela. Saint-Thomas Matthew ne croyait que ce qu'il voyait. Et si les loups-garou existaient -difficile de faire autrement qu'y croire !- il préférait réserver son jugement pour ce qui était 'du reste'. Lui n'avait de toute façon aucune preuve à lui apporter vu qu'il était encore humain à part entière. Si on ne tenait pas compte de ses fichues douleurs au dos.

"Si ça peut te rassurer, je suis toujours humain. Si je dois me transformer non pas en oiseau..." Oui, le mot lui restait décidément en travers de la gorge. "Mais en néphilim, je serai aussitôt tué." Après tout, on n'avaient encore jamais vu des gens se baladant dans la rue avec des ailes dans le dos. Haussant les épaules dans un geste d'indifférence qu'il était loin de ressentir -après tout ses spermatozoïdes se baladaient quelque part dans les mains de Harris, il y avait donc de quoi avoir peur- il évoqua ce qui pourrait sans doute convenir à l'esprit cartésien de Matthew.

"Pour le faire à la Dana Scully dans X-Files, elle répondrait au Mulder que je suis qu'il y a la Scapula Alata, maladie du nerf je sais plus quoi, qui donne cette forme d'aile si particulière à l'omoplate, ce qui aurait donné le mythe des anges. Le truc c'est que mon dos est correct, j'ai juste les douleurs, calmées par des applications d'argile. Sans doute parce que c'est bon pour la peau ?..." Son ton s'était fait quelque peu ironique étant le premier à trouver cela délirant. Mais il préféra ne pas évoquer le fait qu'il ait passé presque deux jours entiers dans une 'coque' d'argile comme une... bête, et qu'il n'était sorti de son 'trou' que parce qu'il avait eu faim et que la pizza apportée par Père Rodrigo sentait vraiment trop bon.

"Mais il y a aussi pour les loups-garou, c'est l'hypertrichose. Problème, ça ne ressemble pas vraiment à un Von Wulf en colère..." Et il le savait pour l'avoir vu de très près ! "En fait, il y aurait une explication médicale pour à peu près tous les mythes comme la Xeroderma Pigmentosum pour les vampires. C'est logique, scientifique et tu te dis que l'imagination populaire fait le reste. Tant que tu ne connais pas Jake, Callista et Nastasia."

Même s'ils n'étaient pas les seuls à posséder des particularités qui leur était propre. Comme le disait si bien Matthew, il était capable de se changer en une personne puis une autre. Et de tout ce que celui-ci venait de lui dévoiler, c'était surtout cela qui éveilla son intérêt.

"Justement ! C'est un truc d'acteur ou c'est genre... Plusieurs personnalités en toi qui se bagarrent pour avoir la place ?" Il plaisantait. A moitié. Parce que contrairement à Matthew, il était arrivé à un stade où il pouvait tout croire sur parole. C'est qu'il n'était plus à ça près... "Parce que si c'est un truc d'acteur, t'as loupé ton orientation professionnelle. Tu étais bluffant de réalisme. Un truc à gagner un Oscar dans un film." Et il savait qu'il n'avait pas été le seul à le penser. A commencer par Aronn qui n'avait toujours pas digéré de s'être fait avoir comme cela par les talents d'acteur de Matthew.

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
T'as oublier la "Porphyrie" et "les canines ec topiques"... xD lol
Publié Fri, 13 Apr 2018 05:45:23 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Je voulais pas faire "catalogue"... XD Mais oui, aussi ! =)
Publié Fri, 13 Apr 2018 06:34:34 +0200

RP posté le

Il sentit une forme de réticence dans la voix et dans le regard d'Eliott, après tout s'il était cartésien il n'y pouvait rien. Croire ce qu'on voyait était plus simple que faire confiance aveuglément, si on lui avait dis qu'un homme qui se promenait dans un hôtel avec un loup en guise d'ami et que celui-ci par la même occasion était un loup-garou, il aurait sans doute ri. Sauf qu'on lui avait vite montrer qu'il n'y avait pas de quoi rire et il avait été assez choqué la première fois, maintenant croiser un loup-garou dans la rue était devenu... banal pour lui.

Cependant les histoires de Néphilim, il n'y croyait qu'à moitié bien qu'il savait que le blondinet ne lui mentait pas, il fallait simplement qu'il le voit. Malheureusement ce n'était pas pour aujourd'hui et ça le soulageait de le savoir toujours aussi humain.:" Tu penses vraiment à ce genre de... je ne sais pas... maladie. Moi je me dis simplement que les mythes sont en réalité plus réelles que ce qu'on avait pensé. Si tu parles de machin truc pour les vampires comment explique tu les dents, la capacité à vider une personne de son sang, le fait d'être immortel. Si tu parles de l'hypertrichose, comment expliques tu le fait qu'ils puissent se transformer entièrement en loup, leur force extraordinaire. Il n'y pas d'explications médicales, du moins je n'y crois pas. La seule qui y croit c'est cette scientifique totalement tarée."

Pour lui il n'y avait pas d'explication, du moins pas encore, un jour ils comprendraient comment c'était possible. Peut être que Jake accepterait d'en parler, même si pour le moment ce n'était pas la priorité de savoir le pourquoi du comment. Le fait qu'Eliott pense qu'il était pas seul dans sa tête le fit doucement rire, il le prenait pour un taré ? Ce n'était pas parce que James Mcavoy dans Split l'était que lui aussi, non c'était véritablement un jeu d'acteur.

Ce qui était le plus dur c'était d'avoir peur de tout, d'être une sorte de marginal avec sa musique dans les oreilles, et traumatisé à ne pas réussir à bouger.:" Non je n'ai pas un trouble dissociatif de l'identité, c'était un jeu. Je me suis entraîné des semaines pour tenir le 'rôle', la personne que vous pensiez tous que j'étais n'existe pas. Je vous ai tous regardé pendant des jours pour savoir quelle personnalité je devais adopter et celle du pauvre gosse en panique était pour moi la meilleure. Voir vos têtes et votre attitude remplace tous les oscars du monde."


1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
oui et provoque la colère de certains ^^ je dis ça en passant, entre deux parfums ;) <3
Publié Sun, 15 Apr 2018 12:22:13 +0200

RP posté le

Les relations au boulot ça amène rarement que du bon... C'était les paroles très censées par ailleurs, de Matthew à peine quelques instants plus tôt. Et pourtant, que faisaient-ils là si ce n'est parler 'boulot' ? Parce que même s'il n'était pas à la CIA ou Matthew travaillant pour M. Harris, il n'en restait pas moins qu'ils avaient 'bossé' ensembles. Dans des situations critiques, au milieu de loups-garou, loups qui parlent et d'autres choses certes plus 'explicables' mais tout aussi incroyables, tels que la couleur noire du sang d'Aronn ou son fameux parfum qui vous retournait les sens.

"Donc tu crois aux loups-garou et aux vampires mais pas aux néphilim..." C'était donc du deux poids, deux mesures. Chose qui le laissa un peu circonspect alors qu'il réalisait soudainement. "Tu as donc déjà vu un vampire ! Genre... Dracula ?" Tant qu'à faire, autant tabler sur le plus connu d'entre eux ! Et il devait bien avouer être réellement curieux à leur sujet, il leva donc tout naturellement un regard intéressé sur Matthew.

A bien y regarder, ils étaient bien loin de la rencontre où la séduction et le charme primaient sur tout le reste. Cette idée le fit d'ailleurs sourire d'amusement guère étonné de la tournure que prenait leur 'rendez-vous'. Ce qui n'était pas sans lui rappeler sa relation précédente à laquelle il s'était tant accroché pour finalement apprendre qu'il s'était fait avoir en beauté. Est-ce que Matthew avait déjà connu cela lui aussi ? Il était fort probable que non même si en vérité, il ne savait toujours rien de bien personnel le concernant. Si ce n'est ses talents d'acteur et le fait qu'il les avait tous étudié longuement.

"Je veux bien croire oui, que ça a dû être particulièrement drôle. On y a tous cru, moi tout autant que les autres. Mais je suis du genre à ne pas mettre en doute ce qu'on me dit, alors peut-être que toute cette histoire de néphilim sortie tout droit de la bouche de ce prêtre n'est en effet qu'une vaste fumisterie de plus..." Après tout, il n'était plus à ça près. Et si cela pouvait rassurer Matthew alors c'était tout aussi bien.

"D'ailleurs qu'as-tu appris sur moi lors de ta phase d'observation ?"

Là aussi, il était plutôt curieux même s'il se doutait que certaines choses risquaient de ne pas trop lui plaire. Il était le premier conscient de son 'petit' caractère loin d'être toujours facile à vivre. Leurs plats apportés par le serveur l'empêcha de partir dans son auto-dénigrement habituel, ce qui n'était pas une mauvaise chose. Il planta cependant son regard dans celui de Matthew attendant avec une certaine impatience son verdict. Après tout, il se demandait bien ce qui chez lui avait pu tant lui plaire...

4
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Vampire ?... Malheureusement, je sens que vous allez en avoir le coeur net, bien assez tôt... Mais pas par moi ^^'
Publié Mon, 16 Apr 2018 07:50:47 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Oui, j'ai vu ça ! XD
Publié Mon, 16 Apr 2018 07:54:37 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Ça va être chaud patate ^^'
Publié Mon, 16 Apr 2018 08:09:46 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Matthew rigola à sa réflexion, lui ? Avoir vu Dracula ? c'était tout simplement impossible et surréaliste, bien que tout ce qu'il voyait dorénavant relevé du surréel. Ce n'était pas qu'il ne croyait pas néphilim mais il n'en avait jamais vu, après tout des loups-garous et des vampires c'était bien assez suffisant. Il n'était pas du genre à détester ce genre de 'choses' mais moins il en voyait, mieux il se portait, avant il travaillait principalement sur des cas humains, maintenant il fallait surveiller les ' autres'.

Le avant lui manquait, bien qu'il était content d'avoir rencontré Jake et toute la petite famille et qu'il ne les échangerait pour rien au monde. :" Sur une mission au Brésil, je devais avec Andrew surveillait un groupe d'individus soupçonnés de trafics d'armes, dans une course poursuite j'ai été agréablement surpris qu'un des hommes n'apprécie pas vraiment le soleil brûlant de Sao Paulo. Il m'avait aussi envoyé un peu trop violemment contre une porte, après tout ça je n'avais plus aucun doute."

Il sourit en repensant à ce souvenir qui avait l'air si lointain, il attrapa sa fourchette et débuta son plat, c'est vrai qu'il avait fait fort cette journée là. En même temps ça lui avait permis de faire la rencontre de tout ce beau monde.:" Tu sais je suis cartésien, s'aura beau être vrai ce qu'on t'as dis, je ne le croirais que lorsque je l'aurai vu. Avant je ne croyais pas du tout aux loups-garous ni aux vampires, j'en ai vu, j'en côtoie, j'y crois." Il prit son verre de vin dans la main et bu une gorgée de la boisson avant de regarder Eliott dans les yeux. C'est vrai qu'il avait étudié toutes ces personnes et non sans avoir été vu comme un psychopathe par ses collègues.

Il se demandait ce qu'il pouvait bien lui dire, il en savait des choses, pas forcément des très intéressantes et surtout souvent lié à Harris et son passé.:" Et bien...- il se retourne en pointant du doigt un arbre présent dans le parc- J'étais là-bas, lorsqu'Harris t'as déposé devant l'hôtel en pyjama. Je sais que ta mère a accouché pour ensuite revenir illico en France puis que tu es reparti à ta majorité pour les états-unis, tu es sorti en étant un des meilleurs de ta promotion puis tu t'es installé avec un ami de Fac qui s'est fait descendre, il travaillait dans un cabinet d'avocat. Je sais c'est légèrement flippant de tout savoir sur quelqu'un."

0

RP posté le

Donc à défaut de savoir si Dracula existait réellement quelque part, les vampires existaient eux bel et bien. Et il n'en était pas vraiment étonné. Quant à espérer voir un néphilim un jour, il était le premier à le vouloir. Juste pour s'assurer qu'il n'était pas le seul déjà découvert et encore en vie...

"Je pense que si tu parviens à en voir un un jour, ce sera juste avant qu'il ne meure..." Et c'était bien là tout le problème. "Les loups-garou s’entre-tuent et donc s'auto-régulent et je pense qu'il doit en être de même avec beaucoup d'espèces. Les néphilim sont eux forcément voyants une fois leurs ailes sorties, même si je ne sais pas vraiment à quoi ça ressemble." Des ailes d'anges ? De démons ? Ou pire encore ? Il n'en avait juste aucune idée. Malgré la logorrhée de Père Rodrigo, celui-ci savait se faire étonnamment discret sur les sujets importants. "...Et je suppose qu'il ne vaut mieux pas laisser ce genre de créatures se balader comme bon leur semble au milieu d'humains qu'on maintient dans l'ignorance."

Ironiquement, il ne pouvait s'empêcher d'imaginer que ce pourrait bien être lui qui prouverait bien involontairement à Matthew l'existence des néphilim. Après tout, à y regarder, il jouait un peu à la roulette russe avec ses cellules dans les mains de Harris. Et il ne doutait pas d'être sur la liste du prochain à abattre dès que le plus petit bout d'aile se présenterait...

Parce que Matthew n'avait pas été le seul à le surveiller de plus ou moins près. Et même si l'idée de se savoir ainsi observé pouvait être en effet flippante, la description que celui-ci fit de lui avait de quoi le rassurer. "Déposé devant l'hôtel, j'aurais plutôt dit éjecté..." Car même s'il ne se sentait pas particulièrement fier de savoir que son arrivée rocambolesque avait été suivie, Matthew semblait en fait connaitre peu de choses de lui. Ou du moins peu de choses réellement personnelles.

"En réalité, je ne connais pas vraiment qui que ce soit dans notre groupe. Pas au point en tout cas de connaitre leurs rêves ou même ce qui les motive. Ou plutôt si, une seule personne. Aronn. C'est celui dont je comprends le mieux les aspirations et ce qu'il est réellement, et non ce qu'il cherche à montrer aux autres." Tout simplement parce que Aronn avait un vécu qui n'était pas sans lui rappeler le sien. Mais en vérité, même lorsqu'il pensait connaitre quelqu'un, il s'avérait souvent que rien n'était plus faux. Lui qui avait pensé connaitre Marco, de son ambition à rester en haut de l'organigramme jusqu'à sa lâcheté envers sa femme, et tant d'autres choses encore du quotidien, en avait été pour ses frais puisque tout cela s'était avéré être que du vent. Soupirant, il attaqua son plat pour une fois sans grande conviction.

"En fait, lorsque j'ai revu Callista à mon retour, je me suis dit que je ne la connaissais plus du tout. Mais en vérité, je ne connais guère plus Jake, Andrew ou même... toi." Pensif, il joua un moment avec sa nourriture dans l'assiette avant de compléter. "On peut dire que j'ai été surpris de te voir t'emporter comme cela après M. Jones. Je ne m'y attendais pas du tout. C'était bien loin de l'image de la personne calme et gentille que tu donnes habituellement." Même si ses talents d'acteur les avaient tous bluffés et que certains -dont Aronn justement- s'étaient posés à ce moment-là la question de savoir qui était véritablement Matthew.

1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Il s'est payé sa tête ouai ! Aronn avait eut tellement de vue et d'espoir avec Matthew ! Encore pire qu'avec Eliott je crois ... bref ^^ elle est sympa cette scène bravo pour vos écritures les malpropres et les trompeurs <3 me demandez pas pk je complimente, je me rend compte de la beauté des choses et des gens parfois, c'est comme cela, as Aronn je suis émotif <3
Publié Mon, 16 Apr 2018 23:32:12 +0200

RP posté le

En réalité Matthew se demandait comment garder les humains ignorant de tout cela, quelque part beaucoup était dans le secret. En commençant par Eliott, Andrew, Lydia, Aronn et lui même, mais aussi tout ces gens qui avait vu ce qui s'était passé lors de tous les événements. Même si on parlait de fumée hallucinogène, il pensait sincèrement que personnes ne croyaient à ces bêtises, il était pratiquement sûr que certains d'entres eux ne dormaient plus la nuit. :" Pourquoi ? Les néphilims sont des êtres abominables qui terrorisent les enfants et font peur aux parents ? Je veux dire si ce sont des choses qu'on caractérisent comme tombés du ciel, je pense qu'il y a de grandes chances pour qu'ils fassent le mal. Pour le moment tu n'en es pas à ce stade !".

Il y avait une pointe d'humour dans sa voix, si personnes ne survivaient à la 'transformations' pourquoi lui était encore en vie et surtout toujours pas changé ? Il voulait bien essayé de comprendre mais c'était légèrement compliqué à suivre, même chez les êtres surnaturelles il y avait des choses qui ne fonctionnaient pas normalement.

Il rigola aux paroles du blondinet, en même temps ils avaient été tellement ballottés d'un endroit à un autre, d'un problème à un autre, que personnes n'avaient le temps de faire connaissance et il est vrai que c'était assez dérangeant.:" Tu sais entre ce qu'on lit à la CIA dans les dossiers et la réalité, il y a un grand changement. Je veux dire, ils ne parlent pas de sentiments, de rêves ou encore de désirs, ils nous infligent une réalité pure et dure. Intel fait ceci et cela, avec cette personne, il travaille ici, il mange ici, il habite là. Point à la ligne. Et je peux te dire qu'on finira par tous se connaître, même si ce n'est pas demain !"

Il posa un regard sur Eliott et continua à manger son plat, puis l'allusion à Monsieur Jones le faisait doucement rire. C'était tout de même incongru qu'il tombe sur ce type et que celui-ci lui propose un travail de mannequin. On pouvait se demander comment c'était possible. Il le regarda avec un léger sourire moqueur:" Je pourrais te dire que j'ai eu la même réaction quand tu t'es adressé à Lydia !"

0

RP posté le

Finalement, il s'était pris la tête pour rien. Ce rendez-vous était bel et bien une catastrophe. Du moins pour le côté séduction qui devait friser le zéro absolu. Il fallait croire que son histoire de néphilim avait sérieusement refroidi l'intérêt d Matthew pour lui. Ce qui n'était sans doute pas plus mal au vu des réactions de celui-ci.

"Il y a deux écoles quant à ce qu'est réellement un néphilim. Ceux qui croient que les fils de Dieu dont parle la Bible sont vraiment des anges, et dont certains d'entre eux auraient fécondé des humaines, et ceux pensant que ce sont deux branches différentes d'une même famille où les fils des uns auraient pris pour épouses les filles des autres. Toujours est-il que le déluge aurait été fait pour tous les éradiquer de la surface de la Terre, sans vraiment y parvenir. Donc en soi, rien qui ressemble au croque-mitaine des placards sauf si on considère le déluge comme une punition divine."

Si Matthew semblait vouloir en rire, lui ne plaisantait pas du tout. Pas alors que des embryons avaient été faits avec les ovules de Callista et que des paillettes de son sperme se baladaient encore il ne savait où dans les mains de Harris. Mais bon, l'attitude de Matthew ne lui donnait de toute façon pas vraiment envie de s'étaler davantage là-dessus. Il garda donc pour lui ses angoisses et tout ce qui aurait pu concerner de près ou de loin la petite famille Grom.

Et ça ne s'arrangea pas lorsqu'il tenta d'aborder les choses de façon plus personnelle. Voilà qu'il se trouvait relégué à un dossier de CIA. Tout juste secoua-t-il la tête alors qu'il acquiesçait sans vraiment y penser. "Oui, je suppose. Il faut juste laisser les choses se faire..." Ou comment parler pour ne rien dire. La fin du dîner risquait d'être très longue...

Ou pas. Parce que si Lydia se trouvait évoquée, ce dîner risquait de tourner très vite court. Déjà, déposant ses couverts, il planta un regard froid et visiblement sur la défensive dans celui de Matthew.

"Je me suis excusé et j'ai expliqué la situation. Je n'y peux vraiment rien, c'est instinctif ! Ce n'est pas simple ni pour elle, ni pour moi. Et malheureusement, il n'y a aucun fautif là-dedans, en tout cas certainement pas elle. La seule fautive est de toute façon déjà morte et moi qui pensait être enfin libéré, je me retrouve à devoir faire avec un... ersatz de fantôme ? Toujours est-il que je n'ai pas trente-six solutions. Une thérapie, je me suis renseigné, me prendra une bonne dizaine d'années au bas mot. Je fais quoi en attendant, je prends mes affaires et je reviens dans dix ans ?... Le mieux que je puisse faire est de l'éviter un maximum, ce que je compte faire."

Après pour le départ de l'hôtel... Il y réfléchissait. A quoi servait une maison lorsqu'il n'y avait personne pour vous accueillir dans celle-ci ? Après Jake et son inaptitude à comprendre qu'il n'était en rien responsable de sa situation avec Harris, Lydia -forcément !- et maintenant Matthew, il avait en effet de quoi se poser sérieusement la question.

Ne voulant cependant pas créer de polémique -ce n'était de toute façon ni le lieu, ni le moment- il reprit ses couverts en main pour se forcer à terminer son repas alors qu'il tentait plutôt pauvrement de plaisanter.

"Tu auras maintenant une ligne de plus à rajouter dans le dossier à mon nom, dans la case psychologie." Il souriait, ou tentait de sourire malgré le fait qu'il serrait les dents.

3
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Ooooh mais Callista elle t'aime ^^ (et Vicky aussi... Enfin pas comme Callista), et Nastasia t'aime bien. Mais Callista t'aime plus U_U.
Publié Fri, 20 Apr 2018 07:44:52 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Oui mais Eliott est toujours très, très gay ! XD
Publié Fri, 20 Apr 2018 08:00:57 +0200
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Mdr tu n’as qu’a venir faire un tour du côté du troisième camp ?? et tjchrome je t´atttttt hiiiiiiiiii je suis impatient
Publié Fri, 20 Apr 2018 09:38:28 +0200

RP posté le

Cette histoire d'anges tombés du ciel était pour Matthew comme un passage du coran ou bien une histoire qui s’apparenterait à celle de Moïse avec la mer qui s'écarte sur son passage. Du délire. Mais Eliott avait cette tête très sérieuse qui l'obligea à arrêter de dire des bêtises et de rire. Il se racla la gorge et poursuivi son repas, il ne savait pas exactement à quel moment ça avait dérapé mais en tout cas ça avait bel et bien pris une tournure à laquelle il ne s'attendait vraiment pas.

Eliott prenait tout au sérieux alors que Matthew était plutôt de nature joviale et bon rieur, cependant ce n'était pas trop le cas du blondinet ou du moins à cet instant précis. Il avait même l'air vexé, ce n'était pourtant pas ce que voulait Matthew, il reposa son verre de vin et sourit comme il put. Jusqu'à l'évocation de Lydia, et apparemment Eliott en avait gros sur le cœur.:" Je suis au courant pour ta mère, enfin je le savais depuis un moment. Peut être que tu devrais en parler à Andrew, lui c'était son père et je te dis pas comment s'était entre eux. Ils se sont revus il n'y a pas longtemps de ça et c'était pas vraiment joyeux, c'était même horrible, si j'avais pu me cacher je l'aurai fait. En attendant, même si c'est beaucoup, essaie de ne pas la voir comme ta mère, je doute qu'elle soit comme elle, Lydia est quelqu'un de véritablement gentil. Après je te force pas à devenir son meilleur ami pour la vie."

Quelque part, il s'était dis pendant une seconde que ça pouvait marcher entre eux mais ils étaient bien trop différents, qui avait dis les opposés s'attirent ? Eliott était gentil, sans aucun doute mais il n'était pas la personne qu'il s'était imaginé, de plus ce repas avait l'air un supplice pour lui pas quelque chose qu'il appréciait vraiment.

Il décida de laisser le repas se passer normalement, sans faire de chamboulement ni de vagues, simplement essayer de profiter, du moins s'il y avait quelque chose à profiter.:" Ça ne servirait à rien de le rajouter dans ton dossier puisque c'est moi qui suis en charge de te surveiller, et je doute fortement que ça intéresse quelqu'un d'autre !" Il avait retrouvé son sérieux et avait mis son sourire de personne aimable de côté, il voulait simplement que ce repas se termine rapidement.

0

RP posté le

Il n'aurait su dire si cela lui convenait ou pas que Matthew sache autant de choses sur sa vie. Bien que paradoxalement celui-ci semblait le connaitre très peu. Mais surtout, il ne cherchait visiblement pas à en apprendre beaucoup plus sur lui, même s'il voulait l'aider, ou plus sûrement voulait aider Lydia.

"Andrew ?... Je ne savais pas. Mais je suppose que Lydia est donc à même de comprendre la situation. Je ne le fais pas exprès Matthew et je sais me raisonner. C'est juste qu'il y a parfois, un commentaire ou une attitude qui fait que ça me renvoie aussitôt à... ma mère. Je sais que Lydia n'est pas ma mère mais... Elle lui ressemble parfois un peu trop dans sa manière d'être."

Mais pas dans ses actes et heureusement ! Quant à Andrew, c'était un peu la grande révélation de la soirée. sauf qu'il ne savait pas vraiment quoi en faire, il était après tout bien placé pour savoir à quel point tout ceci pouvait être personnel. Et si par la force des choses tout le monde savait pour ce qui le concernait, il était loin d'en être de même pour Andrew.

"C'est que... Je me vois mal aller taper sur l'épaule d'Andrew pour lui dire désolé pour ton père, je suis passé par là moi aussi. D'autant que je ne suis pas censé savoir cela. C'est vous qui savez tout sur les autres, pas l'inverse." Grimaçant, il aborda une autre facette du problème. "Et puis... Lydia reste forcément importante pour lui malgré... Tout ce qui s'est passé. Je ne vais quand même pas aller lui dire désolé mais vraiment t'as bien fait de lui tirer dessus, elle me fait trop penser à ma mère !" Bon, il avait quand même tenté de la protéger ! Et d'ailleurs il avait eu le genou bousillé pour son geste mais ça, il préférait ne pas s'attarder dessus.

Bien qu'à y regarder, en parler comme cela à Matthew, l'ami de Lydia, n'était guère plus intelligent. Et il ne pourrait pas plus en parler à Jake ou à qui que ce soit de la petite famille Grom... Ou comment se sentir d'un coup très, très, seul au monde. Ou comme le grand méchant de l'histoire. "Faut croire que t'as finalement raison. Ce qui tombe du ciel n'est bon pour personne..."

Il aurait pu rester sur cette pensée déprimante si Matthew n'avait pas rajouté quelque chose qu'il trouva particulièrement drôle. Il fallait avouer que la CIA avait fait fort. Demander à Matthew, monsieur je crois que ce que je vois, de le surveiller lui... Il en sourit réellement amusé par l'ironie de tout ça.

"Bon... Eh bien, tu vas avoir du travail avec moi ! Et vu que tu ne crois pas un mot de ce que je peux te raconter, à toi de découvrir les autres choses par toi-même..." Parce qu'il n'arrivait toujours pas à digérer que Matthew puisse mettre en doute ses propos. Et vraiment, l'idée de le faire tourner en bourrique était très, mais très tentante. Tellement tentante qu'il rajouta avec un petit sourire particulièrement satisfait. "Tu as vraiment fait ma soirée là..." Il leva d'ailleurs son verre de vin en remerciement avant d'en boire une gorgée. Ce n'était après tout pas si souvent que la souris pouvait se jouer du chat, et il n'allait certainement pas s'en priver !

0

RP posté le

Il ne savait pas s'il avait bien fait ou non d'en parler à Eliott, après tout il avait été dans le même cas que son meilleur ami, il eut un fort accès de tristesse rien qu'en pensant à cette amitié. Il se força à sourire et plongea dans son verre de vin, Andrew n'en aurait sûrement pas parler et de toute façon il ne pouvait pas en parler, ou du moins pas pour l'instant.:" Ça m'étonnerait que tu puisses lui taper sur l'épaule, il a été envoyé dans un hôpital psychiatrique après.... enfin après tous les événements, et je ne pense pas qu'il va sortir de si tôt."

Il ne s'attendait pas à avoir à faire à ce genre de problèmes, c'est à dire un super agent de la CIA se faisant retourner la cervelle pas une folle à liée. Il se rattachait à la seule possibilité qu'il aille mieux un jour, et savoir que la CIA payait pour ses soins, le réconfortait un peu. Il comprenait ce que pouvait ressentir le blondinet à l'égard de Lydia, si elle ressemblait à sa mère c'était la faute à pas de chance mais il trouvait qu'il y allait un peu fort, mais il n'allait pas remuer le couteau dans la plaie, se devait être tout de même ennuyant pour lui mais surtout pour elle. :" Il y parfois de belles choses qui tombent du ciel..."

Il le regarda et lui sourit avant d'émettre un léger rire et continuer son plat, ma fois assez délicieux pour ceux qui avait le pouvoir d'apprécier un bon repas gastronomique. Les dires d'Eliott l'intriguait mais devant cette mine joyeuse il ne pu que lui sourire aussi, mais il voyait bien qu'il avait une arrière pensée, il ne savait pas encore laquelle.

Il décida de jouer au même jeu que lui:" Tu sais, c'est parce que je suis rationnel qu'on m'a engagé et crois moi je suis un formidable agent. Je n'aurai pas forcément de problème à trouver les choses bien enfouies même s'il faut creuser pour les trouver !" Après tout il le croyait simplement benné ou alors monsieur terre à terre mais il savait ce qu'il faisait et ce qu'il devait faire pour arriver à ses fins.

0

RP posté le

Bon sang, il avait le chic pour dire ce qu'il ne fallait pas au moment où il ne le fallait pas ! Pourtant, ce n'était pas lui qui avait parlé en premier d'Andrew, mais dire qu'il n'allait pas lui taper sur l'épaule était juste de la pure bêtise. Et d'autant plus à Matthew, et alors qu'il y avait déjà eu le sujet épineux de Lydia juste avant. Bref, il était juste un abruti !

"Je suis désolé Matthew... Vraiment. Je sais qu'Andrew et toi, vous êtes très proches et... Que vous êtes bien plus qu'une simple équipe de travail. Et... Ça ne doit pas être simple pour lui." Et c'était certainement peu de le dire... Dans un hôpital psychiatrique à se dire qu'il avait tiré par deux fois sur la femme qu'il aimait... Il en secoua la tête pour chasser le malaise qui le prenait à cette idée. Et grimacer à ce qui suivit. "Il faut déjà croire que quelque chose puisse tomber du ciel pour se demander si ça peut être bon ou mauvais..." Oui, c'était bien ce que ça semblait être, de la pure provocation. D'ailleurs son petit sourire ne trompait pas.

Sourire qui ne fit que s'accentuer par la suite. Il fallait avouer que Matthew s'était mis tout seul dans une situation délicate. Et même s'il ne doutait pas que celui-ci découvrirait très vite ce qu'il en était, il devait bien avouer qu'il s'amusait énormément en cet instant.

Alors qu'en ce même instant, toute la CIA et le FBI réunis devaient rager de s'être fait ainsi coiffer au poteau. Et pour cause puisque lui-même s'était retrouvé mis devant le fait accompli à son réveil dans sa -luxueuse- chambre d'hôpital. C'était à se demander combien de temps mettrait Matthew pour retourner dans les locaux de la CIA pour s'informer des derniers événements. Bien qu'il serait encore capable de ne pas y croire ! En attendant s'il voulait creuser, pour trouver quelque chose que tout le monde savait déjà à la CIA, il était tout prêt à lui fournir une pelle !

"Oh mais je ne doute pas que tu es un très bon agent ! J'en suis même persuadé. Et c'est bien ce qui rend tout ça si drôle..." Il avait donc bien du mal à ne pas rire alors qu'il reprenait lui aussi son repas. Mais il était surtout bien décidé à laisser patauger Matthew tant qu'il pouvait.

C'était de toute façon, la seule chose positive qu'il retirait de tout ça. Avec le fait qu'il ne finirait pas en prison puisque ça avait soi-disant été fait pour cela. Mais connaissant le Père Rodrigo, il y avait bien plus de chance que le but ait été tout autre. Comme le fait de lui mettre un collier avec un très grosse chaîne à défaut d'avoir pu l'enfermer dans son abbaye !

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR... C'est franchement pas gagner U_U' on dirait plus du : Matt VS Eliott, que du Matt ET Eliott xD
Publié Sun, 29 Apr 2018 09:51:12 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Moi, j'aime bien notre rp parce que justement on ne sait pas comment tout ça va tourner ^^ C'est comme être sur un fil et que ça puisse tomber d'un côté ou de l'autre. C'est intéressant !
Publié Sun, 29 Apr 2018 17:48:23 +0200

RP posté le

Matthew appuya sa main contre sa tempe tout en regardant Eliott, c'était à se demander si le jeune homme ne s'amusait pas de la situation. Il était désolé pour Andrew et ça il le ressentait mais il y avait quelque chose dans les paroles de l'homme qui ne trompait personne, il ne savait juste pas ce qui était marrant dans cette histoire. Il se redressa en observant ce sourire malicieux aux coins de ses lèvres, c'était à se demander si Matthew ressentait de l'attirance ou une profonde colère. Quelque part, ces deux sentiments pouvaient facilement se rapprocher même s'il était peu convaincu. On aurait dis que le fait qu'il ne croit pas en ces choses tomber du ciel le faisait passer pour un idiot ou alors un être simplement en dehors de toutes ces histoires de créatures surnaturelles.

Il ne souhaitait pas vexé Eliott en le faisant passer pour un menteur ou une personne stupide, c'était juste qu'il n'y croyait pas, comme il ne croyait pas à la fin du monde." Je ne pense pas qu'Andrew est le moindre ressenti et le sentiment de ce qu'il faisait ou ce qu'il s'apprêtera à faire une fois sorti de cet hôpital. Il faudra plus que de la rééducation mentale pour le voir un jour retrouver conscience humaine." Il avait l'impression de jouer au jeu du chat et de la souris, chacun disait ces propos sans être vraiment clair dans ce qu'il voulait réellement dire. C'était à se demander s'ils n'étaient pas en plein combat de boxe et que chacun leur tour ils se prenaient un coup, il ne savait pas encore qui serait K.O mais c'était parti pour un long match.:" Pour croire que quelque chose puisse tomber du ciel, il faudrait déjà que ce soit vrai..."

Il répondit à Eliott par le même sourire provocateur, tout en buvant une gorgée de son vin. il s'attendait plus à un repas tranquille avec des discussions ' normales' mais voilà qu'il s'enfonçait tous les deux dans une guérilla. Il ne comprenait pas les sous entendus d'Eliott, en quoi le fait qu'il soit un bon agent fasse de lui quelqu'un de drôle. Lui, il ne combattait pas les choses venus du ciel comme il disait, c'était un agent de terrain qui s'occupait des cas humains. Trafics de drogues, d'armes, sectes radicales, groupes mafieux mais pas, avant quelques mois, des choses surnaturelles qui entouraient la ville. Il ne s'était pas engagé à la CIA pour se retrouver au milieu de scandales entre loups-garous et vampires, surtout pour voir son meilleur ami partir en vrille.

Si Andrew avait été torturé à ce point, ça avait été dans le seul but de faire du mal à Jake par l'intermédiaire de Lydia et il en voulait beaucoup à tout ces gens qui n'avaient pas su garder leurs problèmes entre eux.:" Mon travail ne consiste en rien à prouver l'apparition comme tu dis de ces choses tomber du ciel, de toutes ces créatures, mon travail était de surveiller Aronn car la CIA savait qu'il faisait des choses douteuses. A quel moment, j'aurai pu savoir que j'allais me retrouver au milieu de ce conflit qui a pris une ampleur considérable et Je n'y vois rien de bien drôle. Même si ce que tu me racontes est vrai, que tu risque de te transformer en oiseau, je ne vois pas qu'est ce que je peux y faire, je n'ai pas fais ce travail pour me retrouver au milieu de choses qui dépassent tout le monde. - il s'arrêta quelques instants- Je me demande simplement quel est le lien qui vous unis toi et Père Rodriguo ? J'ai beau être en congé, on m'envoie tout de même des dossiers et apparemment il t'aurait payé une chambre hors de prix à l'hôpital ! Pourquoi il fait ça ? Il veut que son volatile revienne dans sa cage ?"

Qu'est-ce que ce moine attendait d'Eliott, il avait beau dire qu'il ne voulait pas être au milieu de tout cela mais il en était contraint. Depuis qu'Eliott était rentré d'Italie, la CIA lui avait envoyé un paquet de dossier sur ce fameux prêtre et son abbaye. Parce que selon les dires du blondinet, il ne faisait pas que faire visiter le domaine ou y habiter. Ils cachaient tout autre chose, sinon Eliott n'aurait pas été enlevé, surtout par un moine, avait-il était réellement enlevé ou alors était-il parti de son plein gré ? Il savait qu'il allait être amener à faire un voyage en Italie pour interroger un prêtre fou qui avait des relations longues comme le bras pour réussir à payer une chambre aussi chère à un jeune homme à New-York .

Était-il possible que Johanna puisse travailler avec ce gars ? Ou même que cet homme soit en contact avec cette femme, Harris ou encore avec Eliott ? Pour le moment si personne n'était venu coffrer Eliott c'était parce que la CIA avait besoin d'en savoir plus et c'était justement le travail de Matthew. Il fallait qu'il sache, maintenant il était prêt à faire son boulot et à mettre de côté le sentimentalisme qu'il avait eu à l'égard d'Eliott. S'il devait l'arrêter, il le ferait !

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Ouh là ! Ça chauffe !
Publié Sun, 06 May 2018 16:12:11 +0200

RP posté le

Le sujet d'Andrew semblait épineux. Comme à peu près tous les autres sujets d'ailleurs. C'était bien simple, ils n'étaient d'accord sur rien ! A croire qu'ils le faisaient exprès... Et pourtant ce n'était juste qu'une question de point de vue. Lui avec son optimisme forcené qui voulait croire en toutes choses et en toutes possibilités et Matthew bien plus terre-à-terre qui s'arrêtait à ce qu'il voyait maintenant en refusant de faire des projections sur un futur des plus incertains. Notamment pour ce qui concernait Andrew. En soi, il n'avait pas tort mais...Lui refusait de se montrer si fataliste.

"Je suis d'accord, il n'avait certainement pas conscience de ce qu'il faisait au moment où il l'a fait mais... Je refuse de l'enterrer vivant au fond d'un quelconque asile. C'est un des meilleurs agents de la CIA, non ? Ainsi que ton coéquipier et ton meilleur ami ? Alors toi plus qu'un autre, tu devrais croire en lui et en ses capacités à nous revenir... Ou ton amitié ne vaudrait vraiment pas grand chose." Là, il pouvait dire que le dîner était définitivement fichu, non ?

Bien qu'en vérité, ils étaient deux à rendre cette soirée catastrophique parce qu'on ne pouvait pas dire que Matthew aidait beaucoup non plus. "Prends ça comme une allégorie Matthew. Il est évident que je ne suis pas tombé du ciel ! Même si j'intéresse visiblement beaucoup de monde, entre Harris qui m'avait cloîtré ici et maintenant Père Rodrigo, ou plutôt Monseigneur Rodrigo, Cardinal et secrétaire personnel du Pape, qui a défaut de ne pouvoir m'enfermer dans une abbaye s'est débrouillé pour me mettre un collier autour du cou avec une très grosse chaîne..."

Soupirant, il reposa ses couverts dans son assiette.

"Ce que je trouvais drôle là-dedans, c'est que tu es certainement le dernier à savoir au sein de la CIA que je bénéficie depuis que Père Rodrigo, pour faire plus simple, à mis son nez dans les affaires de Johanna, de l'immunité diplomatique. J'ai été soudainement propulsé du jour au lendemain Diplomate du Vatican. Comme quoi avoir l'oreille du Pape peut parfois servir... Et puisqu'on en est au grand déballage, si tu veux savoir pourquoi Père rodrigo s'intéresse à cette cinglée de Johanna, c'est parce qu'elle a sur ordre de Harris utilisé mes gamètes sur les ovules prélevés sur Callista. Dieu merci, les embryons n'ont pas survécu. Mais il reste que des paillettes de mon sperme se baladent je ne sais où dans les mains de je ne sais qui. Et si moi je voudrais pouvoir en toute logique récupérer mon bien, visiblement le Vatican le voudrait aussi."

Il avait fini sur un ton quelque peu amer, ton qu'il conserva pour la suite. "Donc tu m'excuseras mais le volatile, et je ne suis pas sûr que ce soit beaucoup mieux que le monstre que j'ai entendu toute mon enfance, est un peu fatigué là. Je vais donc écourter tout ça. Je pense que toi comme moi, nous avons d'autres choses plus intéressantes à faire ailleurs..."

Tout en parlant, il s'était levé de sa chaise tout en cherchant une façon de clôturer tout ça.

"C'était..." Sympa ? Non, pas vraiment. Le volatile ne passait définitivement pas. Il convenait donc de trouver autre chose. "Instructif ! Et merci pour le dîner." Avant de s'éloigner en direction de sa chambre en ruminant le volatile...

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Mmmh... Bon, au point ou vous en êtes... Û_u'
Publié Sun, 06 May 2018 19:23:32 +0200

RP posté le

Elle s'était elle aussi réveiller, comme prévu. Comme "d'habitude" Vicky avait été là, patiente. Jusqu'à ce qu'elle ce montre ! Un combat ayant débuter au musée du Smithsonian, continuant malgré Victoria : tantôt dans les airs, tantôt sur les toits de New-York !

Quand sous l'élan de la charge, de la créature ailé elle s'écrasèrent, comme "tomber du ciel" : Dans le bar restaurant de l'Exquisite ! Séparer par le choc au sol, elle volèrent chacune d'un côté, Victoria près de la table ou se trouvait encore Matthew.

Victoria vêtu de son habituel combinaison noir, armer de son bouclier et de son chakram, elle regarda l'agent allonger :
- *Petit râle de douleur* B-bonsoir... Agent SMITH. Désolé pour le dérangement.

Elle se relève difficilement, quand la créature - Une femme blonde, dans des vêtement aux airs antiques : Jupe en lanière de lin et cuir clouté, cuirasse et brassard d'or orné d'une multitude de fine gravure, des sandales à lanière en cuire - grondant, en fit sortir des griffes de ses mains, et fit REpousser de grandes ailes - Ressemblant à celle des chauve-souris - dans son dos, alors que ses yeux devenait jaune-oranger phosphorescent !

Victoria se relève difficilement quand s'en aperçoit, et se place devant Matthew bouclier en avant ! Et la femme ailé finit alors, par... Cracher de petit projectil de glace ! Avant de prendre une grande inspiration et... CRACHER DU FEU ! ! ! Une flamme puissante, frappant le bouclier de la louve ! Celle-ci interrompt la "dragonne(?)", avec un lancer de son chakram - Celui ricochant au sol, par aller blesser l'aile gauche ! - qui hurle, avant de lui lancer une table en disant :
- Αφήστε με μόνο μου, γυναίκα λύκος ! ! !

Après quoi elle s'enfuit, par là ou elle sont arriver, Victoria soupirant, la suit après avoir récupéré son arme lui-même d'un style assez antique. Sortant de là, on entends quand même de sa part - pas très convaincu - :
- Bonne soirée !

Et voilà, entrée-sortie... Normal. Comme une rapide bourrasque destructrice, et puis plus rien : Juste plein de débris, et une petite odeur de brûler...

4
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Oh mais qu'Eliott ne s'inquiète pas U_U'
Lui aussi va en prendre plein la figure... Plus tard.
" [--- - Callista... Callista... ? *S'en suis un rire froid* J'ai jamais été très loin... Mais maintenant, tu peux plus m'ignorer, et c'est moi qui gagnerai... *S'en suis un nouvel éclat de rire* --- ] " XD ! ! !
Publié Sun, 06 May 2018 20:01:59 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Après le père, la fille... XD Il reste un deuxième genou ^^
Publié Sun, 06 May 2018 21:06:37 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR ! ! !
Publié Sun, 06 May 2018 21:39:11 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Il avait été certainement la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase, et il en avait conscience, il avait réussi, lui autant qu'Eliott à ruiner le dîner. Il n'était pas forcément fait pour s'entendre, à croire qu'avant c'état plus simple, ils n'avaient pas eu le loisir de se parler, ni même de faire connaissance et s'aurait peut être été mieux ainsi.:" C'est justement parce que je suis son meilleur ami, que je sais qu'il ne va pas s'en remettre de si tôt ! Pour connaître son histoire, ce qu'il a vécu, je sais que ce n'est que lui rajoutait une douleur de plus à effacer, et celle-ci elle ne sera pas aussi simple." Il reposa brutalement sa fourchette sur la table, il n'en pouvait plus, il avait essayé de ne faire transparaître aucune de ses émotions ces derniers temps, mais il était véritablement et terriblement triste pour Andrew.

Il écouta Eliott, mais en vérité il entendait à demi mots ce qu'il disait, il avait raison, il fallait qu'il lui apporte le réconfort qu'il aavit besoin. Il soupira fortement, il ne comprenait pourquoi Eliott l'intéressait autant, il avait entendu ce qu'il avait dis mais pourquoi lui. Il y avait un tas de personnes qui travaillait pour Harris et davantage pour Johanna.:" Ils n'ont pas eu la bonté de me prévenir que tu étais devenu subitement une figure politique et encore moins un diplomate. Peu importe qui fait quoi avec tes gamètes, tu ne peux rien faire, c'est à la CIA de les retrouver, de coincer Harris et.... Johanna passera encore dans les mailles du filet." Il appuya son dos contre la chaise et croisa le regard d'un serveur qui avait l'air aussi désespéré que lui, lui non plus s'était pas attendu à un repas, on pouvait le dire, aussi désastreux.

Alors qu'il s'apprêtait, encore, à en rajouter une couche, Eliott choisit se moment pour mettre un terme au repas, Matthew ne le regarda pas sans aller, il se racla la gorge:" Eliott, je vais devoir..." t'arrêter, oui c'est ce qu'il voulait dire mais une chose, non plutôt deux vinrent s'écraser dans le bar restaurant, il se leva aussi rapidement qu'il fallait pour le dire. Il reconnu la jeune femme du port, celle qui avait tenté de maîtriser Jake l'autre jour, il la regarda sans pouvoir ne dire un mot car se tenait devant lui, cette... chose. Il n'aurait jamais pu admettre quoique ce soit, il avait donné tort à Eliott, mais définitivement il ne pouvait imaginé qu'une chose ailé allait tombé droit dans cet hôtel, à ce moment précis.Il continua à la regarder, la bouche à moitié ouverte, sans aucun sons qui y sortaient.

Il laissa Victoria repoussé cette.... harpie, il n'était pas sûr que ce soit cela, mais elles repartirent, il bredouilla quelques paroles:" Bonsoir." Il se rassit sur sa chaise à observer le ciel, il n'était définitivement pas au bout de ses surprises. Les gens devaient tout comme lui être bouche bée puisqu'il régnait un affreux silence dans la pièce, il attrapa son verre de vin et bu d'une traite le reste de l'alcool. :" Je vais devoir ouvrir un nouveau dossier.. et faire des excuses à Eliott !" Il resta un moment assis, les yeux dans le vague,il devrait contacter le siège de la CIA, et il fallait qu'il leur parle de ce fameux cardinal.

il était convaincu qu'ils n'avaient pas fini d'en entendre parler, il fallait également qu'il parle du cas d'Eliott.Mais d'abord, le blondinet avait raison, il fallait qu'il fasse retrouver ses esprits à Andrew, et il aurait besoin d'aide pour cela. il saisit son téléphone et composa le numéro du New-York hospital psychiatric division et tomba sur un homme tout à fait charmant, ce qui contrastait avec les événements qui venaient de se dérouler:" Hum.... Agent Smith de la CIA, je passerais demain dans la matinée pour rendre visite à un patient ! "

0

RP posté le

Cela faisait un petit moment qu'il pensait que sa vie qu'il s'était construite ici lui glissait peu à peu des mains, tels des grains de sable s'écoulant entre ses doigts ouverts. Et il en avait encore eu la preuve ce soir. Il pouvait visiblement rayer Matthew de sa liste d'amis qui s'amenuisaient comme peau de chagrin.

Ce n'était pas tant le volatile même si cela n'aidait pas, que le fait de le voir douter de lui ainsi. Tout comme Jake l'avait fait avant lui d'ailleurs. Et après ses problèmes avec Lydia mis sur la place publique, ça commençait à faire beaucoup. Pourtant, il ne comprenait pas. Si on lui avait demandé quelle serait sa première qualité, il aurait tout de suite répondu sans un instant d'hésitation l'honnêteté. Tout comme la gourmandise pour son principal défaut. Mais il fallait croire que les autres ne percevaient pas les choses ainsi. Qu'à cela ne tienne, il n'était pas du genre à s'imposer lorsque quelque chose n'allait pas. Il allait retrouver son antre et se plonger dans les méandres de la diplomatie du Vatican. Parce que être propulsé diplomate du jour au lendemain, c'était bien joli mais fallait-il encore savoir en quoi consistait le travail ! Et à part participer à des dîners officiels et avoir une liste longue comme le bras de droits divers et variés, il avait encore vu peu de devoirs...

Bref, il avait du boulot qui l'attendait ! Ce fut donc presque soulagé qu'il quitta la table sans même se retourner sur l'interpellation de Matthew. Quoi que celui-ci voulait faire, qu'il fasse ! S'il y avait bien une chose qu'il avait compris dans sa liste de droits impressionnantes, c'est que s'en prendre à lui reviendrait à déclarer la guerre au Vatican. Chose qui ne le faisait pas trop pour un pays tel que les Etats-unis.

Il était presque arrivé à la porte lorsque le bar-restaurant fut à nouveau attaqué. Saisi, il resta comme tout le monde à regarder le combat qui se déroulait entre la 'naïade' qui avait décidément bien plus de la super-héroïne que de l'ondine, et... Une femme avec des ailes crachant du feu et de la glace. Ok, pourquoi pas... Lui allait s'en remettre, Matthew certainement moins ! Mais il supposait qu'il la catégoriserait dans le rayon volatile... Il ne tarda en tout cas pas à rejoindre sa chambre dès que les deux femmes disparurent par les airs.

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR ! ! ! Le gars BLASÉ ! Il a tellement l'habitude des trucs chelou maintenant que : " Ok, pourquoi pas... Lui allait s'en remettre, Matthew certainement moins ! Mais il supposait qu'il la catégoriserait dans le rayon volatile... Il ne tarda en tout cas pas à rejoindre sa chambre dès que les deux femmes disparurent par les airs. "
EXCELLENT ! XD
Publié Fri, 11 May 2018 10:14:53 +0200
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Oui, c'est exactement ça ! XD Il en est arrivé à un point où plus rien ne peut plus l'étonner... D'où le contraste avec Matthew =)
Publié Fri, 11 May 2018 15:55:14 +0200
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>