La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Exquisite Words

Scène libre : 9-1-1 Urgence

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Des heures de salle d'attente, pour de nouveau attendre des heures, le réveil de Lydia. Jake continuait d'observer la jeune femme, continuant à se torturer l'esprit, quand à ce qu'il devait faire, ou non. Tandis que Callista, elle, dormait sur lui, son pouce à la bouche.

Combien de temps, avant que l'opinion publique n'ouvre réellement les yeux. Combien de temps, avant que le service s'occupant spécialement, du cas des loup-garous, ne soit mis au courant ? - S'il ne l'était pas déjà - Jake savait bien, qu'il ne passerai pas éternellement inaperçu, mais quand même. Chacun des représentant de son "espèce", ayant choisi de vivre parmi les "Hommes", savait que de chacun d'eux dépendaient leur tranquillité. Surtout, pour tous ce que certains d'entre eux pouvait apporter. Comme Kendra entre autre, qui grâce à ses études, et ses recherches avait permise de sauver Sandrine.

Il se pourrait donc bien, qu'à cause de lui, en une seule après-midi, tous ce fragile équilibre ait été mis à mal. En même temps, il regardait Callista, mais aussi Lydia.
[ --- " Jake tu n'es pas un monstre." --- " Tue....moi....Jake ! " --- " tu as toujours trouvé la solution au problème " --- " elle veut que tu montres ce que tu n'es pas " --- " Qu'est ce.... que tu .... attends ? " --- " tu n’es pas ce que tu nous montres " --- " tu es gentil, tu sais être ferme quand il le faut, tu es un père incroyable " --- " s’attaquer à la famille c’est dur,et pourtant tu t’en es toujours bien sorti " --- " Tu as sauvé la vie de tout le monde ici " --- " Ta faute ! La confiance, ça se gagne mais... ça se perd aussi. " --- " on a toujours étais à tes côtés à te soutenir " --- " Tu ne peux pas traiter les gens... en criminel juste parce que... les situations dans lesquelles ils se trouvent ne correspondent pas... à ta ligne de conduite " --- " tu comptes tellement pour tous ces gens et pour moi aussi " --- " je t’es laissé, je m’en veux terriblement " --- " je veux rester ici, avec toi " --- ]

Faire, en fonction, de ce qui allait arriver, et pour l'instant : Attendre.

0

RP posté le

Les paupières de Lydia commencèrent à frétiller, le bruit du produit qui s'écoulait la réveilla, elle ouvrit doucement ses yeux pour finalement voir un mur blanc avec un léger néon. Il n'y avait pas beaucoup de lumière cependant cela l'éblouissait, elle tourna doucement la tête vers son bras où était planté une aiguille. Elle referma les yeux, elle ne savait pas où elle était, qu'est ce qu'elle faisait là, les événements de ces dernières 24h s'étaient envolé comme une traînée de poudre.

Elle bougea légèrement son corps et sentit deux vives douleurs, son visage se crispa, elle passa une main sur le pansement présent sur son ventre et même cela ne lui rappelait rien. Elle s'aida de ses bras et s'assit sur le lit, puis frotta son visage, elle se détourna vers la chaise où se trouvait Callista allongée sur Jake. Mais que faisait-ils là ? Elle bailla et appuya sa tête sur l'oreiller.:" Pourquoi je suis ici ? Qu'est ce qu'il sait passé pour que je sois dans ce lit d'hôpital, comment....se fait-il que je sois blessée ? Pourquoi je me .... souviens de rien".

Elle ne comprenait strictement rien, ça lui faisait peur et cette lumière affreuse qui la rendait aveugle, elle voulait savoir pourquoi Jake ET Callista, mais surtout elle, se trouvaient dans un hôpital, que c'était-il passé ? Elle se sentait surtout très faible, elle avait l'impression de ne pas avoir dormi pendant des jours et des jours, elle avait surtout faim et soif. Elle tourna la tête afin de trouver de quoi grignoter mais rien, suivant ce qu'elle avait eu, elle ne pouvait pas se nourrir. Quelle joie !

Elle pivota sa tête vers Jake:" Tu peux éteindre la lumière ?". Avait-elle trébuché sur des objets pointues ? C'était elle à nouveau mangé le sol ? En plus de ses deux blessures, elle devait sûrement avoir un traumatisme crânien, et rien ne l'aidait à se souvenir.

5
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Non... Oh non. Pas l'amnésie ^^' Tu veux m'le torturé jusqu'au bout ^^'
Publié Mon, 23 Apr 2018 19:46:18 +0200
aly0
aly0 a commenté :
Ça ne change en rien ses sentiments pour lui, les paroles qu'elle lui a dites elle ne s'en souvient pas mais elle l'aime quand même. elle ne sait simplement pas pourquoi elle a deux trous dans le corps ! Elle ne se souvient pas du repas empoisonné ni de big Jake qui détruit tout et encore moins que c'est Andrew qui la blessait !^^
Publié Mon, 23 Apr 2018 19:58:01 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Ça va être coton de tout lui raconter de nouveau ^^'
Publié Mon, 23 Apr 2018 20:02:33 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

" Pourquoi je suis ici ? Qu'est ce qu'il sait passé pour que je sois dans ce lit d'hôpital, comment....se fait-il que je sois blessée ? Pourquoi je me .... souviens de rien " Jake n'étais pas médecin, mais il avait déjà vu ça pendant qu'il était encore agent du FBI. Il y avait effectivement une chance pour que ce soit : une amnésie "rétrograde". Voilà qui expliquerai, pourquoi elle ne se souvenait pas des derniers évènements.

Cela, n'arrangeait pas les choses. Il pourrait lui raconter n'importe quoi. Il pourrait juste lui dire... Juste omettre, certains détails le concernant. Ce serait un secret et... Un de plus. Un de plus qui lui exploserait au visage. Que faire ?

Il exécuta un lent mouvement de translation, pour se libérer de Callista, et poser sa tête sur le siège ou il était. " Tu peux éteindre la lumière ? " Non. En s'installant près d'elle, il y avait un bouton pour baisser l'intensité de lumière. Ce qu'il fit. Puis... Il lui caressa tendrement les cheveux, tout en se demandant ce qu'il allait lui dire.
- On... On appel ça. Je pense. Une amnésie... Rétrograde. *Il dégluti* Tu... Tu t'es... *Une larme coule sur sa joue, qu'il essuie rapidement, avant de prendre une grande respiration* Andrew... T'as tiré dessus *Il soupir* MAIS ! Mais...Laisse-moi... Laisse-moi te raconter. Comment tous ça est arriver.

Alors, il lui déballa toute l'histoire. L'entretient entre lui, Eliott et Matthew. L'arriver inopiné de Johanna, pendant celui-ci. Comment elle avait manipuler les choses, et surtout lui, pour en arriver à... "Big Jake". l'intervention de Lydia, la lutte, Andrew... Tout. Ce ne fut pas facile, loin de là. Mais quand on aime quelqu'un, on lui doit la vérité. Tel quel est. Ce qui peut en découler ensuite... N'est pas, et ne sera jamais de son ressort. Il pourrait lui mentir... Mais sa vie elle-même, est déjà un mensonge. Et c'est bien ce mensonge, ce secret, d'une certaine façon, qui les a amener là. Ici, dans cet hôpital. Ici, dans cette chambre. Il le lui devait !
- *Soupir* Voilà, maintenant... Tu sais tout.

Pendant ce temps, Callista elle, avait disparu.

0

RP posté le

Jake et Lydia était ensemble. On aurait dit que son père, était à un confessionnal. Elle ne voulu pas les déranger, car ce devait être déjà assez difficile, pour ce que JL tentait de sortir. Alors, il s'éclipsa.

La jeune sortant de la chambre, déambula le couloir. Toute cette agitation. Ces bruits, et surtout : les odeurs ! Alcool, éther, désinfectant autre... Urine par moment ! Quand elle commença à être prise de vertige, et s'appuya contre une vitre, pour ressentir des picotements aux ventres. Oui, ces fameux picotements. Elles avaient encore ressenti ce soir.

Cette jeune femme. Cette... Louve. C'est la troisième fois qu'elle la voyait ! Et... Coïncidence ou non, les "picotements" eux-aussi était présent ! Alors, elle commença à observer attentivement autour d'elle, pour se retrouver face à la vitre. Face... Face à une flauper de bébé, certains né à peine depuis quelques heures, d'autres depuis à peine quelques jours : le service maternité.

Réflexe (?) automatique, elle se rapprocha de la vitre, en admirant les petits-être. Mignons, et tous boudiner. De petits cadeaux du ciel... Qu'il ne lui serait jamais permis, d'avoir elle-même. Une larme amer perla sur joue. Elle avait un goût de mélancolie et de désespoir. Quand l'un des petits attira son attention. Une petite. Une petite qui pleurait... Comme elle.

Alors, bientôt : Elle se retrouva avec l'enfant dans les bras. Là, un bonheur intense venu d'on ne sait où la submergea, et elle fondit en larmes, alors que le bébé arrêtait de pleurer. Quand une infirmière vint la trouver assise, la petite fille dormant dans ses bras :
- *Lui souriant* Et bien vous semblez savoir y faire. Vous...

Callista, surprise par l'intervention de l’infirmière, vient de tourner la tête vers celle-ci. à son tour, grandement surprise. Surprise, par le regard de la jeune fille. Le même que celui-ci du bébé. Un regard gris-argent.

0

RP posté le

Ce qu'il s'apprêtait à lui dévoiler n'avait pas l'air si simple que cela, dans son regard il y avait cette crainte, une crainte si forte qui les touchait tous les deux. Elle le regarda s'approchait, elle pu ouvrir grand les yeux lorsque la clareté de la lumière devint moindre, elle l'observa en attendant qu'il dévoile les événements de la veille. Ce qu'il lui dit en premier lieu, était sûrement la chose la plus difficile à encaisser, elle détourna un bref instant les yeux, ses yeux s'emplirent de larmes qui dévalèrent ses joues à un rythme surprenant.

Elle se souvenait de tout, dans les moindres détails, ce que disait Jake ne faisait que remuer le couteau dans la plaie, elle aurait voulu lui dire de s'arrêtait mais elle ne pouvait plus parler. A la fin, elle posa ses deux mains sur son visage inondé d'eau salé, elle avait l'impression d'être dans un cauchemar ou dans un mauvais film. Elle tenta de reprendre ses esprits mais rien n'y faisait, son rythme cardiaque s’accélérait progressivement cependant ce n'était pas le cas de sa respiration.

Le cardiogramme s'emballait faisant du bip régulier, un bip qui s'intensifiait, elle aurait voulu remonter le temps, elle empêchait cela, elle ne savait pas comment mais elle aurait essayé. Ça faisait beaucoup, beaucoup trop, apprendre la véritable identité de Victoria, la non amitié le Johanna, un ex-copain qui déraille et qui lui tire dessus, elle semblait forte mais elle était en réalité faible. Elle tourna son visage trempé vers Jake et plongea son regard dans le sien.:" C'est....de ma faute....tout ça c'est de ma faute, Eliott a raison.... il a toujours eu raison."

Elle s'effondra à nouveau dans un violent chagrin tout en enfouissant sa tête dans le cou de Jake, et même si cette position lui faisait atrocement souffrir, elle ne s'écarta pas pour autant.:" Je suis désolée..... je n'ai pas.....été là pour toi et Callista. J'ai....été lâche, j'aurai...j'aurai dû rester et faire....face. Je n'aurais... pas dû mentir... en disant que je n'avais pas peur. Mais.... je n'étais pas armée.... à affronter tout cela d'un coup. Je te demande.... pardon !"

0

RP posté le

Lydia, se tenait là, contre lui, après lui avoir déclaré " C'est....de ma faute....tout ça c'est de ma faute, Eliott a raison.... il a toujours eu raison. " Non. C'était faux. Du moins, en partie. Car c'était de leur faute, à chacun : Johanna, Eliott, Lui, et Lydia. Chacun y avait sa part.

Quand elle s'effondra en larme sur lui, il ne pu rien lui en dire. " Je suis désolée..... je n'ai pas.....été là pour toi et Callista. J'ai....été lâche, j'aurai...j'aurai dû rester et faire....face. Je n'aurais... pas dû mentir... en disant que je n'avais pas peur. Mais.... je n'étais pas armée.... à affronter tout cela d'un coup. Je te demande.... pardon ! " Quoi lui dire ? Qu'elle avait réagi juste réagi, comme une personne : normal ? Combien de personne sur 100, aurait eût une attitude, un comportement, autres que celui qu'elle avait-eût ?

D'ailleurs... Est-ce qu'il était en droit, de lui en demander autant ? Il l'a garda un instant près de lui, avant de la rallonger doucement. Puis il la regarda dans les yeux, en lui caressant les cheveux :
- Je... Je te pardonne. Avoir peur... Ne veux pas dire, être lâche. *il baisse les yeux* Avoir peur pour sa vie, est tout à fait légitime. Qui que l'on soit, ou... Quoi que l'on soit. *Il la regarde de nouveau dans les yeux* Je ne t'en veux pas. Lydia... Je vais être franc. Une autre femme, tiens la première place dans ma vie.*Il lui sourit* c'est Callista. Je l'ai... Tellement faite souffrir, malgré moi. Mais juste après elle... Il y a toi. *Il lui prend la main droite dans sa main gauche, et la serre doucement* Tous ce temps, loin de toi, m'a aussi permis de réfléchir. Sur mon passé. Sur... *Il soupir* Avant, je pensais devoir... Porter, le souvenir... Avant... Je portai, un doux fardeau. Mais un fardeau, reste un fardeau. Je voyais en toi... Des images, rassurante de mon passé. D'une autre vie. Des illusions auxquels, je m'accrochais, mais... Tu es tellement plus que cela. Tu es mon présent, mais il n'appartient qu'à toi, d'être... Mon avenir.

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
C’est une pt de grosse brute mais quel cœur de chamalow celui là, j’en ai presque été émus ??
Publié Tue, 01 May 2018 11:41:01 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Euh... Merci ^^'
Publié Tue, 01 May 2018 12:02:08 +0200

RP posté le

Se tenir aussi près de lui aurait pu être un moment romantique si et seulement si elle ne se trouvait pas dans un hôpital à moitié mourante. Elle commençait à avoir mal aux côtes lorsque Jake la reposa doucement en position allongée sur son lit, elle posa une main sur son ventre sans lâcher le loup du regard. Elle avait été confuse dans ses sentiments pendant un long moment, ce voyage lui avait fait comprendre que malgré tout ce qu'il s'était passé et tout ce qui allait se passer, elle ne voulait pas et ne pouvait pas être loin de lui.

L'évocation de Callista la fit sourire, elle savait bien qu'elle était plus que tout pour Jake et jamais elle ne voudrait lui prendre sa place, faire partie de cette famille était déjà bien au-dessus de ce qu'elle pouvait espérer.:" Je sais très bien que Callista est tout pour toi, et ce que je t'ai dis je le pensais, tu es un très bon père. Après tout ce qui lui est arrivé et tout ce qui vous est arrivé, elle t'aime toujours autant !". Elle détourna un bref instant les yeux en repensant à Victoria, elle avait laissé la bague sur son lit, elle aurait dû la prendre, car pourtant son choix était fait depuis un moment.

Le fait de dire à Jake, au centre commercial, qu'elle aimait Andrew n'était en réalité qu'un voile qui lui voilait la face, elle s'était persuadée d'une chose dont elle n'était pas convaincue. Elle était bel et bien tomber amoureuse de Jake, dès son arrivé à l'hôtel pendant que lui lisait son journal et qu'elle demandait sa chambre. Son regard s'était posé instinctivement sur lui, comme une attirance presque évidente et pourtant, malgré les hauts et les bas, elle était restée amoureuse.

Elle pencha sa tête sur le côté et lui sourit en plongeant son regard dans le sien:" Si tout cela n'appartient qu'à moi, alors je choisis de faire partie de ton futur et de ton présent ! Quoique qu'il se passe et ce qu'il se passera, je serais toujours là !" Elle lui caressa délicatement sa joue et lui sourit.

0

RP posté le

" Je sais très bien que Callista est tout pour toi, et ce que je t'ai dis je le pensais, tu es un très bon père. Après tout ce qui lui est arrivé et tout ce qui vous est arrivé, elle t'aime toujours autant ! "
Jake n'en était pas réellement convaincu. Même si, au jour d'aujourd'hui, Callista était plus une jeune femme, que l'ado rebelle qu'elle était... Jake n'était franchement pas préparer. Se retrouver avec une adolescente en crise pour fille, avec tout un bagage derrière elle... Est-ce qu'il avait vraiment su l'aider, l'accompagner comme il fallait ?

Peut-être que tous les parents, arriver à un moment, se pose tous cette question. On se disait toujours, que si elle avait débarquer dans sa vie, à un plus jeune âge... Les "peut-être", des fantômes existentielles, qui hante continuellement vos jours. Peut-être que s'il n'avait pas autant insister, le premier jour. Peut-être qu'elle ne serai pas, dans ce lit d'hôpital. Quand arriva : " Si tout cela n'appartient qu'à moi, alors je choisis de faire partie de ton futur et de ton présent ! Quoique qu'il se passe et ce qu'il se passera, je serais toujours là ! "

Cette main, chaude et douce - Elle le sont toujours toutes, quand on est amoureux... - lui caressant le visage. Son regard plonger dans le sien. Ce sourire... Un baiser. Un tendre et doux baiser. Et là, ce qui lui manquait juste, c'est... Cette foutu bague, qui n'était pas là ! D'habitude, dans ce type de situation, elle est toujours là au moment il faut ! Sauf que... Nous ne sommes pas, dans un film à...
- Une infirmière frappe à la porte - Excusez-moi de vous dérangez, mais on m'a demander d'apporter ça - Une petite boîte emballer - à la chambre de Melle.ANDERSON, ou a un certains Mr.GROM.
- *Un air surpris* Hum... Mr.GROM, c'est moi. Qui vous a demandez d'apporter... Cette boîte ?
- Je n'sais pas. Il semble que se soit une jeune femme, qui l'ait déposer à l'accueil. Puis on m'a demander de l'apporter ici.
- *Jake réceptionne l'objet, perplexe* Merci, mademoiselle.


Une petite boîte, emballer dans du papier cadeau. C'est beau. C'est mignon. C'est aussi dangereux. Son ouïe ne l'informe, de rien de particulier. Son flair : à part l'odeur de l'infirmière, aucune de connu - Des gants peut-être, ou juste... Une "jeune femme" qu'il ne connaît pas - Une "surprise" de Johanna ? Peut-être... Ou pas. Elle avait bien montré, qu'elle avait le bras long, et partout. Alors il regarde vers Lydia, toujours en tenant l'énigmatique boîte, tenant dans la paume de sa main :
- Dis-moi... Qui, qui pourrait t'envoyer ça ? - montrant l'objet à la rousse, le posant sur la petite table -

Une jeune femme. D'ailleurs, en parlant de jeune femme, ou était passer Callista ? Quand il entendit venir à ses oreilles, les bruits stridents de dizaines de nouveau né...

0

RP posté le

- *Quelques peu effrayer sur le coup, et embarrasser* M-Mademoiselle... Pourriez-vous... Reposez cette enfant à place ?

La jeune fille regarda l'infirmière. Elle sentait l'effroi à plein nez. Comme-ci, un monstre tenait le nouveau né, prêt à le dévorer. Un bébé aux yeux, et aux cheveux gris. La jeune louve-garelle - Paraît que c'est le vieux féminin de loup-garou... - regarda l'infirmière, comme implorant sa pitié :
- J-Je... J'suis pas... Un monstre.
- *Toujours aussi embarrasser* Mademoiselle, je... Je n'ai jamais dis, que vous étiez un monstre. Mais...
- L-Laissez-là moi... Encore 5 minutes *Des larmes perlent alors de nouveau sur ses joues* S'il vous plait... - Serrant le bébé contre elle - J'vous en prie.
- *L'infirmière lui sourit, prise de compassion, lui dit en soupirant* Finalement, elle a de la chance, que vous soyez venu.
- *Regardant celle-ci avec surprise* P-Pourquoi ?
- Je crois que sa mère est morte Mardi dernier. Paraît que c'était une jeune femme SDF. *Elle s’assoit près de Callista, en regardant le bébé* Depuis, quand elle ne dort pas, ou qu'on ne lui donne pas le biberon... Elle ne cesse de pleurer, même quand on la prends... *Elle regarde de nouveau Callista* Jusqu'à maintenant.
- C-Comment... Comment est-elle morte ?
- Tous ce que je sais, c'est qu'elle n'a pas accoucher ici, on l'a amener ici après. La seule chose bizarre avec elle... *Elle regarde de nouveau le bébé, puis la jeune fille* Ce sont... Ses yeux, et ses cheveux.
- *Callista détourne son regard* J-J'ai déjà vu... Des gosses avec des cheveux blanc... On appel ça, des albinos.
- *Elle sourit* Vous n'avez pas l'air... Albinos pourtant.


Elle regarda subitement l'infirmière en fronçant les sourcils. Celle-ci, fut de nouveau prise de frayeur. Cette fois, c'est le cœur de la jeune fille qui battait très vite :
- Vous... V-Vous n'savez rien de moi ! - Elle se lève alors brusquement, avec l'enfant -
- *Encore plus effrayer* M-Mademoiselle... R-Restez calme, s'il vous plait.*Dit elle main en avant, comme pour l'apaiser*
- *Ses yeux S'illuminant* C'est marrant, de la part de quelqu'un, qui empeste la peur. J-j'vous l'ai dis... J'suis pas... *Elle regarde le bébé, qui commence à pleurer* un monstre.
- Q-quoi ? M-Mais... Je n'ai jamais rien dis de tel ! *Elle tente du coup, de se calmer elle-même* Pour l'instant *Elle jette un œil au nouveau né, puis à Callista* c'est vous, qui l'effrayer. - Callista la regarde, le regard mauvais - J-Je... Je vous... Je vous en prie... P-poser la. S'il vous plait.


C'était évident, sa frayeur, celle de l'infirmière... La petite semblait tout sentir, quand les autres bébés, se mirent eux aussi, à tous pleurer... Ce qui effraya encore plus Callista, qui regarda alors l'enfant dans ses bras. Jusqu'à ce qu'elle réalise, qu'elle lui faisait vraiment peur. Peur à elle, et tous les autres enfants semblait-il. Elle regarde alors l'infirmière de nouveau en larmes :
- *Un regard désemparé* Je... J'v-J'voulais pas... Lui faire d'mal. Je...
- *L'infirmière s'approche lentement* J-Je sais... Tous va bien. *elle s'approche encore, main ouverte, paume en avant* Vous ne lui avez fait, aucun mal. Il faut juste... Vous calmez, et... Me la donner.
- Vous la donnez ?... *Elle regarde une dernière fois, la petite fille, alors que d'autres infirmières commencent à arriver*

C'est alors que le Professeur EVANS arrive, avec toutes les autres infirmières :
- *Arrivant lentement derrière l'infirmière* Callista ? C'est Kendra. *Elle dépasse l'infirmière, et se met devant, avant de leur dire à toutes* je connais cette jeune fille. Chargez-vous des autres enfants.
- Mais P...
- *Sur un ton plus autoritaire* Je gère la situation. Merci.*Elle revient à Callista, la regardant dans les yeux, en lui souriant* Tu me connais, tu me fais confiance n'est-ce pas ?
- *Elle lui dit toujours en pleurant* K-Kendra... J'voulais pas... J'voulais pas, leur faire peur. J'suis... J'suis désolé.
- *Un regard tendre et compatissant* Callista, on va s'asseoir, et... Tu peux la garder, encore un peu. *EIles s'assoient, quand elle fait attention aux yeux argents de Callista* Mais... Qu'est-ce qui se passe. - Callista, mets alors le bébé en face de Kendra, qui prends un air ahuri - Oh... D'accord... Je vois.

0

RP posté le

Lydia laissa ses lèvres effleurées puis embrassaient celle de Jake dans un silence presque joyeux, elle fut étonnée de voir débarquer une infirmière tenant dans ses mains une boites. Elle se redressa légèrement sur son lit et regarda en souriant cette petite boite, elle savait ce qu'elle contenait. Elle se demandait simplement comment Victoria pouvait être aussi prévenante, toujours là quand il le fallait. Elle était surprenante, dans le bon sens du terme, et surtout imprévisible, elle se demandait même où elle pouvait se trouver en ce moment même. Est-ce qu'elle oserait parler un jour à Jake de qui elle était vraiment ? Lydia garderait le secret jusqu'à ce que la louve trouve le bon moment pour l'annoncer à tout le monde, c'était à la fois perturbant et extraordinaire.

Elle prit la boîte dans sa main et l'observa un moment, la tournant dans tous les sens, elle la tenait du bout des doigts quand elle plongea son regard dans celui de Jake:" En réalité,je sais très bien ce que c'est ! J'ai fais la rencontre d'une femme dans l'hôtel, elle m'a évité de mourir d'un empoisonnement avant de sauter du balcon. Entre temps, on a parlé, une discussion assez révélatrice, puis elle a déposé sur mon lit deux boîtes identiques possédant à l'intérieur deux objets presque similaires à l'exception d'une chose." Elle sourit en lui donnant cette chose dans la main, s'il voulait savoir ce que c'était, il fallait qu'il l'ouvre par lui même car elle ne lui donnerait pas d'indices supplémentaires.

Elle fut distraite en entendant des cris aigus provenir du bout du couloir, il n'y avait pas besoin d'avoir des oreilles de loups-garous pour percevoir ces pleurs, elle arqua un sourcil dans la direction de Jake. Comprenant que se devait être Callista à l'origine de ces plaintes, elle haussa les épaules et émit un rire qui la fit doucement tressaillir par la vive douleur qui vint lui rappeler qu'elle était blessée.:" Tu penses qu'ils vont trouver un moyen pour Andrew ?- elle prit une main de Jake dans les siennes- Il ne va pas rester comme cela pour toujours ?" Elle ne pouvait l'imaginer comme cela, certes elle aimait Jake et aimait plus Andrew comme un meilleur ami - elle avait omis le fait qu'elle ne s'était jamais remis avec, cela avait juste était un prétexte pour partir loin-

sauf qu'elle ne le voulait pas comme ça, pas cette brute sans scrupules et sentiments à l'égard de qui-que ce soit. Elle se demandait même si elle retournerait un jour à l'Exquisite, elle n'en avait plus très envie, ce qu'elle voulait c'était le confort et la sécurité de son manoir.

3
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Oooh c'est beau U_U *clique sur j'aime*
Publié Sat, 05 May 2018 12:04:07 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Mais non, pas toi, moi U_U'... xD
Publié Sat, 05 May 2018 12:33:50 +0200
aly0
aly0 a commenté :
Mdrrrr je sais je sais ^^
Publié Sat, 05 May 2018 12:58:31 +0200

RP posté le

" En réalité,je sais très bien ce que c'est ! " Voilà qui surprit Jake - Et pas qu'un peu... - malgré les bruits aigu des nouveaux-né, à proximité. Il fit de grands yeux en l'écoutant. " J'ai fais la rencontre d'une femme dans l'hôtel, elle m'a évité de mourir d'un empoisonnement avant de sauter du balcon. Entre temps, on a parlé, une discussion assez révélatrice, puis elle a déposé sur mon lit deux boîtes identiques possédant à l'intérieur deux objets presque similaires à l'exception d'une chose. " Cette jeune femme ! Celle du Port ? Non... Elle l'avait rencontré bien plutôt : Brookfield place ! Puis le Port... Cette jeune femme, une louve d'argent. Aussi présente la veille. La seule nouvelle chose concrète, dont il était sûr : Elle ne leur voulait pas de mal, et même... Elle était... de "leur côté" ? Mais pourquoi ?

Réceptionnant de nouveau la petite boîte, il l'a regarde de nouveau. Une boîte si petite, carré... NON ! Il lève subitement les yeux vers Lydia, les joue quelques rouges - SURPRISE ! - Oui, qui pouvait bien être cette jeune femme ?

Alors que dehors, sous une pluie battante, une paire d'yeux argenté les observaient. Ceux yeux auraient dû plein de joie, teinté d'une pointe d'espièglerie... Mais non. Ils s'étaient tourner vers la maternité, anxieux et bouleverser.

Dans sa chambre, Lydia semblait aussi avoir remarquer les pleures d'enfants. Jake allait s'enquérir de ce qui se passait, quand : " Tu penses qu'ils vont trouver un moyen pour Andrew ?- elle prit une main de Jake dans les siennes- Il ne va pas rester comme cela pour toujours ? " :
- *Avec un sourire assuré* Lydia. Je ne connais pas... Vraiment Andrew. Toutefois je suis sûr d'une chose *Il serre doucement sa main* il assez équiper pour s'en sortir. Il n'y a pas forcément besoin, d'être sur-humain, pour se sortir de mauvais pas. Même s'il devait rester dans l'état ou il est *Il soupir, mais renforce son sourire* Nous devons nous souvenir de lui, tel qu'il était avant tous cela.

Soudainement, le professeur EVANS entre dans la chambre :
- *Gêné* Oh... Désolé, de vous dérangez. *Elle s'avance pour saluer Lydia* Je ne crois pas, que nous nous connaissions. *Elle lui tends la main* Je suis le Professeur Kendra EVANS. *Elle reprends, discrète, avec Jake* Jake, j'ai... NOUS, avons... Un... Même 2 petits problème. Un grand et... Un petit *Elle se rapproche de lui* mais tous les deux... *Jette un coup d’œil à Lydia*.
- *Jake lui sourit, amusé* Kendra, tu peux parler normalement, elle sait que je viens *Il mime des guillemets* d'Alaska.
- *Surprise* Oh ! Oh je vois *Embarrasser, elle regarde Lydia* D'accord. Toutes mes excuses.
- Je suppose que le grand problème c'est Callista ?
- *Kendra sourit elle aussi à sont tour amusé, en arquant un sourcil* Enfin... Je ne sais pas si c'est réellement un problème.
- *Se croisant les bras, plus sèrieux* Vas-y Kendra, accouche !
- *Elle glousse, puis sourit encore plus* Justement Jake. Tu es peut-être devenu grand-père, il y a quelques minutes.
- *Complètement ahuri, yeux grand ouvert* QUOI ? ! ! !






0

RP posté le

Jake n'avait pas prévu, visiblement, de tomber sur la boîte contenant la bague qu'il voulait ou pas d'ailleurs offrir à Lydia. Elle ne savait pas exactement comment cette femme, Victoria, avait pu la trouver, elle était assez surprenante pour ne pas pas dire légèrement flippante. Pas que Lydia en avait peur, au contraire, depuis qu'elle savait qu'elle faisait - pas encore- parti de la famille, elle ne la voyait pas comme une menace. Elle ne s'attendait pas à ce que Jake fasse sa demande en mariage à l'hôpital, ils avaient encore le temps avant de faire quoique ce soit.

Les paroles du loup au sujet d'Andrew auraient pu être réconfortantes mais elle ne voulait pas repenser à Andrew avant, elle voulait qu'il soit toujours le même. Elle fit un léger sourire à Jake pour lui montrer qu'elle supposait que c'était la meilleure manière de voir les choses même si en réalité elle était peu convaincue. Soudain, la porte s'ouvrit sur une jeune femme, elle n'avait pas l'air d'être une infirmière, elle devait même venir pour Jake, elle avait pris l'habitude que le loup soit confronté à un tas de problèmes et donc par la même occasion connaître un paquet de monde. Elle se redressa légèrement sur son lit pour regarder la femme, visiblement gênée de les interrompre, elle lui serra la main avec un sourire aux lèvres:" Enchantée, Lydia Anderson".

Apparrement, elle posait un problème pour raconter l'histoire, elle se gratta le front, elle se demandait bien quel pouvait être ces deux problèmes.:" Effectivement, je suis au courant de beaucoup de choses". Elle regardait les deux personnes échangées, elle avait bien vu que Callista n'était plus dans la chambre, était-il question des enfants qui pleuraient depuis longtemps maintenant ? Alors lorsque le Professeur Evans, amusée par la situation, fit allusion à Jake qui était grand père, elle ne pu qu'ouvrir en grand les yeux.Au vu de la réaction de Jake, il était pas très au courant de la situation, même pas du tout:" Il ne me semble pas être parti aussi longtemps pour revenir avec une Callista mère ou alors j'ai raté pas mal d'épisodes ! Va la voir Jake, je ne risque pas de m'envoler"

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>